Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Sport par

Les 5 raisons qui prouvent que le sport, c’est mal

jeudi 20 février 2020 - Commentaire : 0

Accueil » Les 5 raisons qui prouvent que le sport, c’est mal

Contrairement à ce que l’on nous répète depuis notre naissance, j’affirme haut et fort que le sport est un très mauvais hobby. Je le déconseille vivement et vous invite à changer de point de vue sur le sujet, au travers de ces 5 points indéniables :

1- Le sport, quel qu’il soit, vous sépare de ce qui est essentiel dans votre vie, à savoir votre famille. En effet, à peu d’exceptions près, la pratique de l’activité physique se fait à l’extérieur du cocon familial. Et quand on est célibataire et sans enfant, ce n’est pas en allant transpirer que l’on va rencontrer des gens et encore moins l’âme-soeur. Vous me direz que vivre seul et travailler dur peuvent être des objectifs louables. Mais quand vous faites du sport, vous ne travaillez pas. Or, comme chacun sait, le travail c’est la santé !

2- Le sport est une drogue, la science l’a prouvé. La pratique de l’effort physique engendre la sécrétion, par notre hypophyse, d’endorphine. Cette dernière agit d’ailleurs sur les récepteurs opiacés de notre cerveau, créant une dépendance. Or la drogue c’est mal, donc le sport l’est aussi.

3- Qui dit sport, et particulièrement sport intensif, dit compétition. Son vocabulaire est guerrier d’ailleurs : “je vais battre mon adversaire” ou même “on va les niquer”… Être plus fort que son voisin, que son concurrent c’est source de conflits, de tricheries et dans le pire des cas, de dopage, extrêmement dangereux pour l’organisme, tous les médecins vous le diront. Et on veut nous faire croire que le sport est bon pour la santé…

sport

4- En parlant de santé, il n’est pas une activité plus génératrice de douleurs et de blessures, parfois incurables, que le sport. Il suffit de voir dans quel état finissent beaucoup de sportifs professionnels. S’ils ne développent pas, par chance, de pathologies directement liées à leur pratique intensive, ils deviennent énormes, dépressifs et alcooliques comme Maradona. Évidemment il existe des exceptions. Certains passent au travers des blessures toute leur vie et le sport, s’il peut être mauvais pour le corps, est bon pour le cœur. Ceux-là vivront donc très longtemps et profiteront d’une longue retraite que les citoyens auront du mal à financer sans rallonger encore leur durée de cotisation…

5- Pour finir, je dirais que le sport est très mauvais pour la planète et pour l’environnement. En effet, un sportif, de par sa sudation importante, aura logiquement tendance à consommer beaucoup de textiles et autres plastiques indispensables à sa pratique. Il devra également ingérer énormément de protéines pour tenir le coup, et donc participer à la prospérité des élevages en batterie, de poulet notamment. Il sera aussi dans l’obligation de se doucher beaucoup plus souvent que s’il restait dans son canapé et boira énormément d’eau, élément naturel en voie de disparition, contrairement à la bière, aux frites et à la pizza 5 fromages.

En conclusion, je dirais que le constat est accablant. Il faut absolument que nous éduquions les prochaines générations dans l’amour de Netflix, de la playstation et de l’oisiveté. À bon entendeur…

 

sport

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.