Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Cinéma / Série / Youtube / Podcast par

Xavier Dolan : la musique dans la peau

vendredi 31 juillet 2020 - Commentaire : 0

Accueil » Xavier Dolan : la musique dans la peau

S’il y a bien un cinéaste qui symbolise la décennie 2010, c’est lui, Xavier Dolan

Sa carrière de réalisateur démarre avec J’ai tué ma mère (2009), un film tourné comme un cri et qui fait grand bruit. 10 ans et 7 longs-métrages plus tard, Dolan cumule les succès critiques et publics : 1 César (film étranger) pour Mommy, 3 César (réalisateur, acteur, montage) et le Grand Prix cannois pour Juste la fin du monde, les 2 films dépassent le million d’entrées en France…  L’an dernier, avec Matthias & Maxime, Xavier retrouve ses amis d’enfance et semble enfin se poser. Il fête alors ses 30 ans. Retour en musique sur un parcours fulgurant.

Il y a comme un malentendu Dolan : cet enfant de la balle (son père est le chanteur-comédien Manuel Tadros) a souffert d’une image de petit génie, grande gueule et suffisant. S’il est indéniablement précoce et lyrique, Xavier cache néanmoins le plus souvent ses émotions et utilise les mélodies pop comme des exutoires. Qui d’autre que lui pour balancer le son dance, la reprise qui tue, au moment opportun comme on soulignerait un mot dans une lettre d’amour ? Tarantino peut-être, mais le réalisateur américain est le plus souvent dans l’hommage, le clin d’oeil, la B.O. “à la manière de” (et si on rejouait la bande-son de l’été 69, et si j’invitais Ennio Morricone pour mon western…) Dolan, lui, invite les hits pour transmettre un état d’âme qui n’a littéralement pas d’autre moyen de s’exprimer.

(1/5) Résiste, prouve que tu existes

Laurence Anyways (2012) – Moisture (Headman)

She said she’d do anything
I said “Girl you’re crazy”
She said she’s into experimenting
I said “Okay maybe”

College Boy (2013) – clip réalisé pour Indochine

J’apprends d’ici que ma vie ne sera pas facile
Chez les gens
Je serai trop différent pour leur vie si tranquille
Pour ces gens
I want to see you

(2/5) Envole-moi

Hello (2015) – clip réalisé pour Adele

Hello, how are you?
It’s so typical of me to talk about myself, I’m sorry
I hope that you’re well
Did you ever make it out of that town
Where nothing ever happened?

Mommy (2014) – Colorblind (Counting Crows)

I am colorblind
Coffee black and egg white

Pull me out from inside
I am ready
I am ready
I am ready
I am fine

(3/5) Alors on danse

Les Amours Imaginaires (2012) – Pass This On (The Knife)

I wasn’t really looking for much more than
Some company on the dance floor and

Does he know what I do? and
You’ll pass this on, won’t you?

The Death & Life of John F. Donovan (2018) – Sulk (Trust)

Moving your hips too literal
Deem him high, he’s bound to fall
Heart and soul like I knew you would
When you say “love” it sounds so good

(4/5) Quand on n’a que l’amour

J’ai tué ma mère (2009) – Noir désir (Vive la Fête)

Je veux être seule
Reste-là, toi ta gueule
Je ne peux pas me calmer
Laisse-moi t’embêter

Tom à la ferme (2013) – Les Moulins de mon cœur (Michel Legrand)

Comme le chemin de ronde
Que font sans cesse les heures
Le voyage autour du monde
D’un tournesol dans sa fleur
Tu fais tourner de ton nom
Tous les moulins de mon cœur

(5/5) Ensemble, c’est tout

Matthias & Maxime (2019) – J’ai cherché (Amir)

Au gré de nos blessures
Et de nos désinvoltures
C’est quand on n’y croit plus du tout
Qu’on trouve un paradis perdu en nous

Juste la fin du monde (2016) – Dragostea Din Tei (O-Zone)

Ma-i-a hi
Ma-i-a hu
Ma-i-a ho
Ma-i-a ha-ha

 

Intégrale Xavier Dolan sur Netflix et OCS, sauf Matthias & Maxime (myCanal) et The Death & Life of John F. Donovan (en achat/location).

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.