Friday, October 22, 2021

Hawksley Workman ou les sanglots longs de l’automne

Attache ta tuque, on quitte l’été avec Hawksley le canadien.

De son vrai nom Ryan Corrigan, l’auteur-compositeur Hawksley Workman s’était fait un nom à tout juste 28 ans avec Lover/Fighter aux sons très pop rock taillés pour les radios. On était en 2003 et Hawksley carburait avec des tubes tels que We Will Still Need a Song et No Reason to Cry Out Your Eyes (On the Highway Tonight).

Un succès qui brûle les ailes : le chanteur a confié avoir traversé alors une période de dépression, sans jamais pourtant quitter son rythme prolifique d’un album tous les 2 ou 3 ans. Si je t’en reparle aujourd’hui, c’est parce que je suis toujours content de le retrouver, comme un vieux pote dont on reprend régulièrement des nouvelles. Il a en effet annoncé la sortie prochaine d’un album instrumental en duo avec Kevin Breit, sobrement intitulé Breit Workman.

Et puis, en ces premiers jours d’automne, l’occasion était trop belle pour se replonger dans son Autumn’s Here. Avec des paroles parfois simplistes (« find a sweater, and you’ll be better« ) et une orchestration qui monte crescendo, c’est pour moi le summum d’une certaine pop mélancolique et glorieuse. Bel automne à tous !

You can tell by the wind
By fresh cut wood
All stacked to dry
That autumn’s here
It makes you sad
About the crummy
Summer we had

With pine trees creaking
The raven’s screeching
Just like the story my grandma tells
About when a bird
Hits your window
And someone you know
Is about to die

But autumn’s here
Autumn’s here
It’s OK if you want to cry
‘Cause autumn’s here
Autumn’s here
Autumn’s here

So find a sweater
And you’ll be better
Until the kindling
Is tinder dry
We can be quiet
As we walk down
To see the graveyard
Where they are now

I wonder how
They brought their piano
To Haldane Hill
From Old Berlin
Be hard to keep it
It well in tune
With winters like the one
That’s coming soon’

Cause autumn’s here
Autumn’s here
It’s time to cry now
That autumn’s here
And autumn’s here
Autumn’s here
It’s OK if you want to cry
‘Cause autumn’s here

I think that ghosts like
The cooler weather
When leaves turn color
They get together
And walk along these
These old back roads
Where no one lives and
And no one goes


With all their hopes set
On the railway
That never came and
Then no one stayed
I guess that autumn
Gets you remembering
And the smallest things
Just make you cry

Autumn’s here
Autumn’s here
Autumn’s here
And autumn’s here
Autumn’s here
It’s time to cry
Autumn’s here

Show More
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.