Wednesday, May 25, 2022

Pâques en terrasse avec Surf Curse

Pâques nous a ramené le soleil, les Ray Ban sur les yeux, le bermuda sur les fesses et des errances de smartphones en terrasses pendant que madame va 5 minutes scruter les rayons d’une boutique de fringues.


C’est ainsi au hasard de la page Insta du Festival Coachella que je vois un extrait du Live de ce groupe, les Surf Curse (le single Freaks en l’occurrence).
Curieux je me plonge dans leur discographie Spotify et écoute leur dernier single « sugar », petite bombe stylée garage rock, surf rock dans ce cas précis puisque le groupe a élu domicile en Californie. 2’42 d’érection musicale. Format minimaliste qui donne envie de mettre le replay en boucle.
Un saut sur le clip Youtube et la 1ʳᵉ bonne impression est confirmée. Style quarantenaire bobo chic et désinvolte, la guitare réglée à hauteur du torse, sérieux, un rien d’irrévérence en contradiction avec l’épilepsie rock crescendo du morceau et de la mise en scène. Culte.
Déjà chroniqué par notre Charlie National (ici en 2019), j’ai déjà rangé ce Sugar, dans la short list des hits indé qui marqueront l’année en cours et faisant partie modestement de la génération qui aura vu atterrir le vaisseau amiral du garage rock via Napster , les Strokes, au début des années 2000, je vais désormais les marquer à la culotte.
« Tell me you love me and give me some sugar” 🙂

Surf Curse
Show More
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.