Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Chroniques à brac par

J’avais rien a dire… du coup je l’ai écrit !

mercredi 29 novembre 2017 - Commentaire : 0

Accueil » J’avais rien a dire… du coup je l’ai écrit !

Depuis que j’écris pour AOW j’ai toujours réussi a avoir des idées pour mes articles, mais là, j’avoue, je sèche un peu…

Je pourrais vous parler de tellement de choses, mais en faire des articles c’est compliqué. Il faut pas que ce soit des articles de 140 mots sinon ça n’a pas de sens. J’en ferai un tweet et ça fera un bide, encore. Je suis pas assez calé dans une « discipline » pour vous pondre des articles réguliers comme le font les autres, alors mon rôle à moi c’est d’écrire des conneries sur un sujet qui me touche plus ou moins. J’en ai déjà fait 8 pour ce blog, c’est exactement le nombre que j’ai fait dans toute ma vie, rapport au fait que c’est les seules assez fous pour me laisser écrire chez eux.

J’ai aucun impératif, on m’a juste dit « écris ce que tu veux sur ce que tu veux… » c’est quand même classe, mais dangereux parce que quand on me connait ça peut vite déraper ce genre de permission. Et donc j’ai écrit, j’ai écrit sur des trucs qui me concerne, qui me passionne. Oui Francis Cabrel et le porno sont les deux mamelles (lol) de mon existence.

rien

J’ai pensé vous écrire un article sur les mecs qui lisent pas (Non je parle pas de moi.. je suis un fervent lecteur de l’équipe) mais une fois que j’ai écrit le premier chapitre, ça ressemblait a un sketch de Gad Elmaleh. Après avoir vomi et m’être frappé la tête violemment contre un mur, j’ai effacé l’article et j’ai commencé celui là. Ca se voit que je sais pas où je vais ? NON RENAUD CONTINUE, T’ES UN GÉNIE POUR NOUS *jet de sous-vêtements* *pas que féminins d’ailleurs..* Ok., mais calmez vous ça m’excite quand vous hurlez !

Vous voyez bien que dans mon cerveau c’est le bordel. Comment vous voulez que je me concentre sur une seule idée. La politique, ça m’emmerde profondément. Et puis c’est trop complexe pour pouvoir en parler sans passer pour un con (j’ai pas besoin de la politique pour ça, je sais). Un jour j’écrirai sur le féminisme, mais vous êtes pas encore prêt pour ça. Alors en attendant j’écris ce qui me passe par la tête.

Voilà ! C’était pour dire rien du tout donc.. Merci d’avoir perdu votre temps à me lire. Vous me direz.. vaut mieux ça qu’être en Syrie ! (Même moi je comprends pas cette fin..)

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *