Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Cinéma / Série / Youtube / Podcast par

Le remake, mal nécessaire

samedi 27 juin 2015 - Commentaires : 2

Accueil » Le remake, mal nécessaire

Lorsque j’ai appris qu’un remake de Point Break se préparait, comme tous les fans de ma génération, qui ont vu et revu l’original, ce chef d’oeuvre de la réalisatrice Katryn Begelow, j’ai bondi de ma chaise. Lorsque j’ai vu le trailer dudit remake, j’ai pleuré. Pourtant ce projet n’est ni le premier, ni le dernier, c’est même un genre à part entière du cinéma hollywoodien. J’avais eu une discussion sur les remake avec mon copain Mad Squirrel et on a sans le savoir écrit chacun un billet sur les remake en même temps. Le sien est ici, on est pas d’accord sur tout : L’avis de Mad Squirrel sur les remake.

Le remake c’est rassurant. On part d’un film qui a marché et on le fait à nouveau. Parce que le premier a vieilli et que le public ne veut pas voir de vieux films. Parce que la technologie a évolué et qu’aujourd’hui, un film sans smartphone, sans internet, avec des ordinateurs à écran cathodique monochrome de 12 pouces, des voitures sans ABS, des femmes avec des vrais seins ou la foufoune pas rasée…les gens comprendraient pas. Oui, mais les films de SF alors? ben l’autre argument, c’est que les gens se déplaceront pour aller voir un film avec des acteurs qu’ils connaissent et pas des vieux pas connus. Oui le remake de Total Recall est à chier, mais il était destiné aux ados qui n’ont connu Schwartzy que gouverneur de Californie…c’est également l’argument développé pour les portages US de films étrangers. Dans ce cas s’y ajoutent trois arguments choc: les américains ne comprennent pas les films pas américains, ils veulent pas lire les sous-titres et ils veulent qu’on leur parle de situations qu’ils connaissent. On va quand même pas essayer de découvrir de nouvelles cultures grâce au cinéma, hein (cf: Ring, les infiltrés, la trilogie Millenium, la cage aux folles, le Père Noel est une ordure, les visiteurs, les choses de la vie, le retour de Martin Guerre, Nikita). Et puis les techniques narratives aussi ont évolué, combien de films d’action sans bullet time depuis Matrix?

Si tu fréquentes des ados, tu sais que les vieux trucs, c’est pas trop leur cup of tea et qu’ils considèrent comme vieux tout film qui ait plus de trois ans. C’est pour ça qu’ils sont particulièrement réceptifs aux suites,  prequel, reboot et que les studios peuvent sortir sans honte ni crainte un remake de Superman ou de Spiderman moins de dix ans après la pénultième adaptation.
Si tu veux te faire mal, sur le site Senscritiques, il y a un sondage sur les films dont les abonnés aimeraient voir le remake. Il y en a 25, je te les donne pas tous hein, mais tu peux aller consulter la liste ici. On y trouve pèle-mêle Spawn, les Goonies, Dune, Flash Gordon, Excalibur, Hellraiser, Higlander, Willow…

Le remake, c’est le moyen de faire du vieux avec du neuf. Mais c’est pas non plus toujours honteux. D’abord parce qu’il y en a aussi des bons, mais également parce que comme on a globalement fait le tour de toutes les situations au cinéma, beaucoup de films sont des crypto-remakes, qui jouent sur les mêmes codes, les mêmes concepts, la même narration…ainsi Fast and Furious raconte la même histoire et joue sur les mêmes codes que Point Break, y compris la fausse piste et l’histoire d’amour improbable. J’en ai pas d’autres en tête, mais on peut se faire une petite liste en commentaire, je suis sûr que tu as souvent cette impression de déjà vu quand tu regardes des films récents, notamment ceux avec des dinosaures dont le titre commence par un J…quand un film marche bien, forcément ça donne des idées. Alors au moins, le remake assume, il n’avance pas masqué, il ne te fait pas croire à la nouveauté. Et puis le remake a quand même un avantage, c’est qu’il remet le film qui l’a inspiré au goût du jour. Tu vois ce trailer merdique du remake de Point Break…

ça te donne envie de revoir l’original (ce que j’ai fait pas plus tard qu’hier).

Finalement, le seul type de remake qui trouve grâce à mes yeux, c’est le remake X…j’avais d’ailleurs fait moi aussi une petite liste de films. Je précise que je ne les ai pas tous vus…. ma liste de remake X.

Si tu lis l’anglais, je t’invite à déguster l’article archi bien fait et très complet publié il y a quelques années sur The B-Movie Film Vault. Il est tellement bon que j’ai un temps pensé à juste le traduire, mais j’avais aussi envie de traiter d’autres aspects, donc j’ai chois de faire mon propre contenu: le billet sur les remake de b-movie film vault.

remake point break

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.