Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Musique par

Creeping Devil Cactus : BBQ Sudiste en pays nantais

mercredi 13 janvier 2016 - Commentaire : 0

Accueil » Creeping Devil Cactus : BBQ Sudiste en pays nantais

Creeping Devil Cactus, un groupe de Southern Metal nantais qui a du chien. Leur EP Back From The Ashes t’en apporte quatre preuves vibrantes. A écouter sans modération

J’ai l’impression que chaque fois qu’on parle de Nantes dans les médias c’est pour nous beurrer la raie avec l’aéroport de Notre-Dame des Landes et les zadistes. Il se passe pourtant des choses bien plus intéressantes à Nantes, notamment sur le front musical. Nantes est en effet un ville bien pourvue en groupes de Metal ou Heavy Rock, comme The Guardogs dont on a parlé en août dernier. Aujourd’hui, c’est d’un autre régional de l’étape que je vais vous parler. Les Southies de Creeping Devil Cactus, groupe créé en 2011 et qui a sorti un bel EP quatre titres chez Black Desert Records, label indépendant de la région de Nantes qui compte à son catalogue d’autres très bons groupes dont je t’ai déjà parlé ou pas…

creeping devil cactus

Tu envoies le disque, tu vois tout de suite où les gars veulent t’emmener. Cela se passe plutôt dans un coin où le vent souffle sec, avec des tronches cassées, des cactus, des crânes de vaches et tout le toutim. Creeping Devil Cactus pourrait être la BO parfaite pour le dernier Tarantino. Du Western à grosses couilles, une belle synthèse entre un Southern redneck traînant (“Ribs and beers”), le plus heavy des Metal (“Deadwood church” et son riff très Sabbathien), un Stoner brutal et bien fuzzé (“Corner”). Bref, cette galette n’est pas de ces genre de Southern Rock qui lorgneraient un peu trop du côté bluegrass de la force. Là on est dans cette synthèse parfaite entre Redneck attitude et gros Metal qui pète les nuques que l’inimitable Big Daddy Rich, leader incontesté des Texas Hippie Coalition a baptisé le Red Dirt Metal.

T’en veux encore? Je te donne la chronique de l’album sur Metal Impact. Elle est pas de moi mais elle est cool quand même : la chronique du Patriarche sur le skeud de Creeping Devil Cactus. Et puis tiens, t’as la page facebook du groupe. Franchement, les pages facebook de groupe, je trouve ça de plus en plus nul, mais vu qu’ils ont pas de site internet faut bien que leur fanbase se retrouve quelque part : la page facebook de Creeping Devil Cactus.  Et si tu t’interroges sur le sens du nom du groupe, la page Wikipedia (en) sur le Creeping devil cactus, une belle saloperie.

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.