Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Musique par

Comprendre le Post Punk avec Right At The Fork

jeudi 23 mars 2017 - Commentaire : 0

Accueil » Comprendre le Post Punk avec Right At The Fork

Right At The Fork, c’est un trio américain qui pratique un audacieux mélange Rock qui nous change de la bouillie pour bébés habituels

Leur EP A Matter Of Time est une expérience déroutante pour qui est habitué à suivre le chemin clairement tracé et longiligne de bien des disques actuels. Ici, la surprise vous attend à chaque tournant. Bonne ou mauvaise, c’est selon votre humeur, mais on ne peut pas taxer Right At The Fork de moutonisme. Ces gars sont tout sauf prévisibles.

right at the fork
Dans ses influences, Right At The Fork revendique Fugazi et At The Drive In, deux piliers du Post Hardcore canal historique, c’est à dire la fusion entre l’énergie et l’agressivité du Punk Hardcore et la créativité débridée de musiciens poètes qui n’ont pas les deux pieds dans le même sabot. Malheureusement, comme vous le savez certainement, le Post Hardcore est devenu un désolant fourre-tout depuis qu’il a vaguement fusionné avec l’Emo. Plus généralement, depuis que le terme Post a été apposé au suffixe Rock au milieu des années 90, à peu près tout le monde a oublié ce qu’il signifie. J’ai moi-même beaucoup de difficulté à différencier le Post Rock d’un bête disque instrumental et bien des compos Post Hardcore d’un basique et bas du front Metalcore.

De mon point de vue, le préfixe Post annonce quelque chose d’expérimental et de transgenre mais dont les racines profondes puisent la matière nourricière dans le suffixe, c’est clair ?

Ceci étant entendu, Right At The Fork est un groupe de Post Punk ou de Post Hardcore car le coeur de leurs compos est un Punk viscéral, suintant la colère, l’urgence et l’absence totale de fioritures inutiles. Pas de fioritures certes, mais une liberté de ton qui mélange sans vergogne des plages destructurées et Prog avec des phases plus immédiates et rentre dedans. Le single Left Side Of The Brain illustre parfaitement cette dichotomie. Si vous l’aimez, vous devriez apprécier le reste de l’EP qui est de la même eau.

“All songs were hand crafted in California without the use of computers”

On s’interroge souvent sur l’avenir du Rock, la survie du Punk et le devenir du Metal. On craint que ces vieilleries ne soient ensevelies sous des nappes d’effets electro, d’auto tune et que le laborieux travail d’apprentissage d’un instrument ne devienne un truc folklorique à une ère où un DJ moyen fait autant de dates en un mois qu’un power trio blanchi sous les harnais en un an. Probable que la musique de Right At The Fork ne s’adresse pas à tout le monde, mais c’est le genre de projets qui redonne espoir dans la capacité de la nouvelle génération à se réinventer sans céder trop aux sirènes de la modernité.

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.