Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Chroniques à brac par

Livementor, l’école dont j’ai toujours rêvé

vendredi 6 avril 2018 - Commentaire : 0

Accueil » Livementor, l’école dont j’ai toujours rêvé

Livementor est une école sur le web. C’est le genre d’école que j’aurais aimé quand j’étais gamin, puis étudiant. Une école ancrée dans le présent et qui préfigure l’avenir. Une école tellement géniale que je m’étonne encore de rencontrer des gens qui ne la connaissent pas. Alors je t’en parle.

La semaine dernière, j’ai consacré un article au super podcast Nouvelle Ecole animé par Antonin Archer. J’y avais intégré l’émission consacrée à Alexandre Dana, fondateur de LiveMentor.  C’est l’un de mes épisodes préférés de Nouvelle Ecole. Quand j’ai écouté cette émission il y a dix jours, j’ai tellement aimé ça que je me suis inscrit à la formation copywriter de Livementor le jour même! (le copywriting c’est la technique de rédaction sur le web qui rend tes publications pertinentes et attractives). Jusqu’alors, je pensais être un bon copywriter, la formation me montre chaque jours que j’ai une belle, très belle marge de progression.

livementor
Alexandre Dana

Et ça tombe bien, j’adore apprendre.
J’adore apprendre, mais je n’ai plus aucune patience pour les méthodes pédagogiques académiques.

Vous voyez de quoi je veux parler ? Ce formalisme d’un autre âge où un prof qui a toujours été prof trône sur une estrade et transmet son savoir à une trentaine de carabins censés l’écouter religieusement et lever le doigt pour poser une question si possible intelligente. Je n’ai plus la patience non plus pour les cours moisis, chichement actualisés d’une année sur l’autre, et présentant des savoirs qui ne correspondent à aucune réalité de terrain. Certes, cela fait un moment que j’ai quitté les bancs de l’école, mais le constat n’est guère bien différent dans la formation professionnelle : qui a encore la patience de subir des heures top down sans broncher ? Et à quoi cela peut bien servir ? Quel bénéfice ?
J’ai un instant cru aux MOOC, mais il leur manque la dose d’interactivité prof / élève et de personnalisation qui permet à chacun de s’impliquer dans un cursus.
Finalement, MOOC, cours de fac ou d’école de commerce, cours de lycée, formation professionnelle, c’est toujours la même rengaine : un mode industriel designé pour un élève moyen, comme du prêt-à-porter vendu au “décrochez-moi ça”. Avec un peu de pot ça sera la bonne taille, sinon t’as qu’à mettre des bretelles ou remonter le bas du futale qui traine par terre. Pourquoi sont-ils si rares ces moments magiques où vous sentez que la formation répond pile poil à vos attentes, est parfaitement taillée pour vos besoins, comme un costard de chez Arnys ?

C’est justement tout ce que LiveMentor a décidé de changer en mettant plus d’humain dans ses cursus

Rompant avec l’isolement des MOOC,  ils ont adopté une formule de mentorat : la formation repose sur deux vidéos théoriques chaque semaine complétées par deux sessions live. En session live, le mentor appelle chaque élève présent au téléphone, fait un bilan personnel et lui donne un exercice à réaliser “pour la prochaine fois”.
Les masterclass durent trois mois (soit 29 heures de cours) et l’accès au programme comprend l’accès à vie aux vidéos qui sont régulièrement actualisées pour coller à la réalité du web. Par exemple, les formations Facebook ont pris en compte le changement d’algorithme qui a profondément modifié l’influence naturelle des Pages pro. Les vidéos sont réalisées en temps réel avec une tonalité naturelle et décontractée, à mille kilomètres du ton un peu broom in the ass de beaucoup de MOOC. Ce choix délibéré de décontraction et de proximité humanise les mentors auxquels on n’a aucun complexe à poser toutes les questions, même les plus bêtes, ce qu’on osait rarement faire avec les profs guindés du lycée.

Livementor forme les entrepreneurs et les freelance

Au début, Livementor proposait des cours de tout (un peu comme OpenClassRoom), mais désormais, leurs masterclass sont tournées vers les outils web de l’entrepreneur et du freelance : créer un blog WordPress, écrire sur le web, utiliser Facebook pour son marketing, lancer un e-commerce en dropshipping ou tout simplement promouvoir son business sur le web.

En bref, mon seul regret avec Livementor c’est qu’ils ne proposent pas des cours pour remplacer purement et simplement l’école et ses tristes limites. Mais rassurons-nous, c’est justement leur ambition !

livementor

Pour en savoir plus, s’inscrire ou découvrir Livementor : le site web de Livementor

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.