Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Musique par

Trois groupes rock festifs pour un weekend joyeux

vendredi 8 juin 2018 - Commentaire : 0

Accueil » Trois groupes rock festifs pour un weekend joyeux

Bientôt le weekend, tu ronges ton frein, tu as envie de ruer dans les brancards, tu veux découvrir du gros son pour headbanguer comme un furieux. Pas de problème, tonton Hank est là pour te servir. On va parler de trois groupes rock festifs et méchants, tout à fait le genre de traitement qui répond à tes aspirations.

Salut mon pote, alors cette semaine, c’était bien ? Lundi je t’avais recommandé des groupes plutôt cool et tranquille pour démarrer la semaine sans brûler toutes tes cartouches. Là c’est vendredi, on va donc aborder des choses un peu plus brutales, comme dirait Bernard Blier (dans un film tellement galvaudé que je ne prends même pas la peine de te donner le titre). Il y a du Punk (of course), il y aussi du Metal en français, mais dans toutes les propositions, il y a de l’énergie. Alors accroche toi aux branches, Mimile, j’envoie la sauce.

The Split Second : Punk Classique qui arrache

The Split Second c’est un gang originaire de Washington DC avec une sonorité organique, des constructions basiques et une énergie folle. “Impulsive Automatic” est extrait du deuxième album du combo, Counterfeit Reality qui sort justement aujourd’hui. Les types sont de DC mais ils ont un accent qui ne jurerait pas dans un pub londonien.

vendredi

Swine Tax : Rock indé qui décoiffe

Le chanteur a la voix de Robert Smith et leur zique fait un peu penser aux premiers albums de THE CURE, en moins dépressif. Swine Tax est un groupe de Rock énervé et un peu punkisant originaire de la perfide Albion. C’est du Rock oui, mais du Rock qui avoine la pouliche. Tu mets ça en boite, t’as les pogoteurs fous qui squattent le bar en buvant des pintes qui vont envahir le pit pour y mettre le feu.

Aleyna : Dark Feminist Metal en français

Il est comme ça Hank, quand il ne trouve pas comment catégoriser un groupe, il invente la catégorie. C’est donc un groupe français de Metal, emmené par une chanteuse, avec des paroles #nsfw et une tonalité plutôt dark et dépressive. Si Noir Désir était un groupe de Metal à frontwoman, il ressemblerait à Aleyna.

Sur ces bonnes paroles, je te souhaite un bon weekend.

vendredi

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.