Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Musique par

LE TUBE WHISKY #7 / TIGHTEN UP DES BLACK KEYS

lundi 17 février 2020 - Commentaire : 0

Accueil » LE TUBE WHISKY #7 / TIGHTEN UP DES BLACK KEYS

A l’origine, un tube musical fait référence au cylindre rotatif sur lequel étaient enregistrés les morceaux populaires à l’aide d’un phonographe. Qu’ils soient des succès sans lendemain ou qu’ils lancent la carrière des artistes, ces titres marquent notre culture parce qu’ils nous racontent des histoires. C’est encore mieux lorsque les tubes s’accompagnent de vidéoclips originaux. Chaque semaine, Le Tube Whisky vous raconte l’une de ces stories, tous genres musicaux confondus.

Cette semaine, j’ai choisi pour vous Tighten Up du duo américain The Black Keys, un excellent band de Rock Garage composé par le chanteur/guitariste Dan Auerbach et son acolyte batteur Patrick Carney :

Cette chanson, je l’ai choisie car le clip qui l’accompagne est mignon, nous replongeant en enfance à travers un texte qui reste une vraie déclaration d’amour.

Au parc à jeux (“the playground“), c’est l’histoire de deux gamins qui essaient de séduire la même gamine. Tels des “coqs”, chacun y va de son couplet pour tenter de draguer une petite fille espiègle :

“I wanted love, I needed love, most of all (…) Someone said true love was dead, and I’m bound to fall (…) for you”

Dans un jeu d’imitation des adultes, les enfants chantent – ou miment – les paroles en Play Back, se donnant également les attitudes qui vont avec. A la fin, ils se chamaillent – chacun étant jaloux de l’autre – et leurs pères s’en mêlent. C’est ici que la maman de la petite fille débarque, les adultes donnant alors un bien mauvais exemple…

Grammy Awards de la meilleure chanson Rock de 2010, Tighten Up reste le single incontesté de l’album Brothers. C’est une joute verbale romantique, saupoudrée d’un Blues électrique qui s’écoute en boucle. A travers une démarche enfantine, le clip ridiculise les Don Juan de pacotille qui se la jouent viriles devant les meufs. J’irais d’ailleurs jusqu’à dire que c’est tant mieux, un “Non” restant un “Non” pour ces messieurs qui se la racontent encore macho et sexistes.

J.M.

Tighten Up des Black Keys (Danger Mouse, 2010)

 

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.