Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Jeux Video par

Confinement vôtre #3 / >OBSERVER_

lundi 30 mars 2020 - Commentaire : 0

Accueil » Confinement vôtre #3 / >OBSERVER_

Pour se changer les idées, quoi de mieux qu’une enquête dans un immeuble en quarantaine ?

Vous incarnez Daniel Lazarski, un flic à la recherche de son fils. En plein lockdown, il devra interroger ses voisins chelous, le tout dans une ambiance post-apo bien glauque. Car Daniel fait partie de l’unité Observer, capable d’infiltrer les implants cérébraux de tout un chacun. Et ce qu’il va découvrir n’est pas joli joli, vous l’aurez compris.

La première chose qui m’a séduite dans ce jeu est sa portée cinématique. Daniel a les traits et la voix de l’acteur Rutger Hauer, le mythique androïde tueur de Blade Runner. Rutger est décédé l’an dernier, (soit deux ans après la sortie initiale du jeu sur PC), ce qui confère désormais à >OBSERVER_ une aura encore plus mortifère.

Il y a ensuite l’aspect “horreur”, que j’avais largement sous-estimé. N’étant pas familier avec les précédentes œuvres du studio Bloober Team (Layers of Fear), j’ai eu ma dose de jump scare et d’ambiance poisseuse. Sans parler des séquences d’infiltration, dignes d’un cauchemar de David Lynch. L’action du jeu se situe en Europe de l’Est (Cracovie), ce qui m’a rappelé les pires moments d’INLAND EMPIRE.

La qualité graphique est vraiment top pour une console portable: aucun lag à constater. Bref, préparez-vous pour une dizaine d’heures en apnée, avec une certaine portée métaphysique. Pour oublier la noirceur du monde actuel, en plongeant dans celle d’un monde de fiction.

Le portage Switch d’>OBSERVER_ est disponible depuis le 7 février 2019.

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1