Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Cinéma / Série / Youtube / Podcast par

Whisky Zap: on a testé Quibi

lundi 6 avril 2020 - Commentaire : 0

Accueil » Whisky Zap: on a testé Quibi

Un Netflix de vidéos verticales à picorer sur son portable? Les grands groupes français s’y sont cassés les dents. Hollywood, lui, y croit.

C’est lundi, c’est Quibi ! (prononcer “kouibi”)

Aujourd’hui sort un nouveau service de streaming, disponible uniquement sur mobile. Il s’appelle “Quibi”, diminutif pour “quick bites” (ça veut dire “petites bouchées”, bande de coquinous). La bonne nouvelle, c’est qu’il est disponible chez nous immédiatement. L’abonnement est à 9 euros/mois, mais avec 3 mois d’essai gratuits en rentrant un moyen de paiement.

Blackpills a été l’un des précurseurs de ce type de vidéo, via son application dès 2016. Puis Canal+ lui a emboîté le pas avec Studio+, sans oublier Snapchat et ses court-métrages visibles dans le menu Discover. Mais le format ne décolle pas. A peine deux ans plus tard, Studio+ disparaît, les shows de Snap sont surtout de l’infotainment, et Blackpills se réinvente en boîte de prod traditionnelle sous la houlette de Xavier Niel.

C’est alors que le mogul Jeffrey Katzenberg fait un tour de table auprès des géants de la tech et du divertissement: Sony, Warner, Alibaba… Lui-même est un ancien patron des studios Disney et de DreamWorks Animation (en bas du logo DreamWorks est inscrit “SKG”: il est le “K”, et Spielberg est le “S”). Il lève 1 milliard de dollars et se lance dans la production de contenu original.

L’app qui valait 1 milliard de dollars

L’ironie veut que l’on découvre ce contenu confinés à la maison, alors que ces pépites d’une dizaine de minutes sont faites pour être vues notamment dans les transports.

L’interface est soignée: pour la première fois, je vois un curseur vertical pour le défilement de la vidéo. On peut regarder en mode “paysage”: quand on revient en mode “portrait”, la vidéo  reste cadrée sur l’acteur/l’actrice, même s’il est sur un côté de l’écran (cf l’image ci-dessus).

Aucune vidéo ne dure plus de 10 minutes, mais certaines d’entre elles sont des “épisodes” d’une histoire plus longue. Voici une sélection parmi les titres disponibles tout de suite:

Chrissy’s Court : la top Chrissy Teigen joue les juges. Ça change de “Faites entrer l’accusé”.

Dishmantled : un jeu entre Top Chef et Fort Boyard, puisqu’il faut préparer un plat après se l’être pris dans la tronche.

Murder House Flip : le croisement improbable entre Stéphane Plaza et Hannibal Lecter. Et si on redécorait les maisons de tueurs en série ?

Singled Out: Tinder, le jeu.

Thanks A Million: 10 stars offrent chacune 100 000 $ à une personne qui a changé leur vie. A son tour, celle-ci devra offrir la moitié de la somme à quelqu’un d’autre.

You Ain’t Got These: un docu sur les sneakers, ou comment la mode permet aux minorités (sexuelles, raciales, …) de s’affirmer. Présentée par Lena Waithe, scénariste en vogue aux US (Master of None, Queen & Slim).

Most Dangerous Game: film d’action avec Liam Hemsworth et Christoph Waltz.

Je vous conseille Sexology with Shan Boodram (tout est dans le titre) et The Daily Chill (une “expérience méditative”, parfaite pour cette période à la maison).

Et d’autres séries seront prêtes dès la semaine prochaine, avec notamment Anna Kendrick, Dane DeHaan, Laurence Fishburne, Megan Rapinoe… D’autres sont produites par Sam Raimi ou Steven Spielberg.
Vous aviez prévu de dormir, ces prochains jours ?

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.