Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Musique par

Métaphysique du rock #7 Cool comme les Limiñanas

mardi 5 mai 2020 - Commentaire : 1

Accueil » Métaphysique du rock #7 Cool comme les Limiñanas

Un disque des Limiñanas est à une collection de disques ce qu’un verre de Limiñana est à un apéritif réussi : indispensable.

Bienvenue dans un monde où Gloria a remplacé le Notre Père et Louie Louie l’Ave Maria. Ici, le lieu de culte est un garage où la batterie et la guitare électrique se substituent au calice et au tabernacle. Iggy Pop apparaît sur les vitraux et l’organiste a laissé place à Gilles Deleuze équipé (entre autres) d’une Big Muff. Il est toujours question de communion mais c’est dorénavant avec le psychédélisme.

Dès l’album éponyme, le duo catalan avait posé les jalons de sa musique avec un univers et une identité affirmés. Les Limiñanas créent des atmosphères dans leurs disques pour raconter des histoires. Ils puisent, dans ce qu’on imagine assez bien être leurs références, des images qu’ils malaxent et assemblent. Le résultat est un délicieux kaléidoscope musical.

Qu’on soit clair : les Limiñanas sont ce que le rock a de plus cool.

Sur scène, toute la bande de joyeux drilles transpire le bonheur de faire de la musique. Le sourire contagieux de Marie orne chacun des morceaux alors que Lionel s’éclate comme jamais avec sa guitare, électrique évidemment. On a des musiciens réunis pour et par l’amour de la musique autour d’une conviction commune, celle de prendre son pied. Et ça fonctionne sacrément bien.

Nulle ambition d’être exhaustif quant à leurs faits d’arme mais en voici quelques-uns. Pèle-mêle, ils collaborent avec Pascal Comelade, Anton Newcombe ou Bertrand Belin, ils reprennent les Lords of the New Church ou Echo & the Bunnymen et partagent leurs savoureux Migas 2000. Ce qui en ressort c’est que les Limiñanas aiment le rock d’un amour pur et authentique, qu’ils aiment faire du rock et qu’ils aiment le partager. Bref, ils incarnent le rock.

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

  • Un excellent groupe de Rock façon “garage”… L’équivalent de The Kills à la française… Avec une côté Gainsbourg dans la voix. Pour l’anecdote : ils n’étaient pas du tout musiciens professionnels. La nana travaillait à la CAF des Pyrénées Orientales de Perpignan

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.