République, le film interactif : la peur en temps réel

L’an dernier, je suis allé dans un endroit avec plein de gens, je crois que ça s’appelait un « festival »

Un temps révolu où l’on se réunissait, à la découverte de nouvelles images et de mondes virtuels.

On s’installait même dans une salle exigüe (!) avec des inconnus (!!) pour regarder un film, non pas sur nos téléphones, mais sur un écran géant. C’était fou.

Ce film-là était déjà une expérience en soi puisqu’il s’agissait de République, une œuvre interactive. Le temps d’un soir, la vie de 3 groupes de parisiens bascule quand un attentat a lieu à la station de métro République. On les suit en temps réel, tentant de vaincre le chaos ambiant.

L’originalité du projet réside dans son montage puisque c’est vous qui choisissez à tout moment de passer d’un groupe à l’autre, en changeant de flux vidéo. Lors de notre projection, c’est le réalisateur Simon Bouisson qui nous faisait changer d’histoire en direct.

Allez-vous rester avec le couple amateur d’urbex, piégé dans les galeries souterraines ? Ou suivrez-vous ces potes, fatalement en retard à leur rendez-vous ? Ou bien irez-vous prendre l’air avec Nora, qui découvre avec effarement les évènements à la télé.

L’expérience est éprouvante, et d’aucuns la trouveront limite au vu du sujet. Elle nous questionne sur nos rapports à l’image, notre volonté de continuer à regarder l’horreur.

Sur grand écran, j’étais impressionné par les performances des comédiens, en particulier Lyna Khoudri (César 2020 de l’espoir féminin pour Papicha) et Noémie Merlant (Portrait de la jeune fille en feu) dans le rôle de Nora. Six mois plus tard, le film est disponible sur mobile où l’expérience est évidemment plus immersive. On parvient mieux à lire les (faux) commentaires qui défilent en direct sur les 3 live.

Bravo à Simon Bouisson, Olivier Demangel, Benjamin Hoguet et toutes les équipes techniques derrière cette création originale.

République, le film interactif est disponible sur Android et iOS.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.