Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Sport par

The Last Dance, les yeux dans les Bulls

mardi 12 mai 2020 - Commentaire : 0

Accueil » The Last Dance, les yeux dans les Bulls

Chicago Bulls

Avant l’avènement de la franchise NBA des Chicago Bulls dans les années 90, le basketball américain était pour ainsi dire inconnu des européens. A l’exception d’une poignée de fans inconditionnels, personne ici ne regardait de matchs ou ne suivait les résultats de ce championnat. Pourtant l’intérêt pour ce spectacle était déjà grand outre-Atlantique. Nous étions des profanes, ne jurant que par le football. Et puis l’ouragan Michael Jordan est arrivé, balayant toutes nos certitudes sur son passage, nous enseignant qu’un ballon pouvait se tenir dans les mains, nous apprenant qu’un homme pouvait voler pour enfoncer la sphère orange dans le panier plutôt que de l’envoyer depuis le sol, changeant même notre style vestimentaire pour faire foisonner les baskets montantes et les casquettes portées à l’envers.

« The Last Dance » est un documentaire retraçant cette époque bénie des dunks, des rivalités exacerbées, du trash-talk, des millions de dollars tombant sur des types issus, la plupart du temps, de banlieues défavorisées. Au travers de documents inédits, nous revivons la saison 97/98 qui s’annonçait, à l’époque, être la dernière de l’homme volant. A coups de flash-backs et d’interviews récents, nous découvrons l’ascension de Air Jordan, sa face cachée, l’influence de sa famille et de ses relations. Mais pas seulement. Nous rentrons également dans l’intimité de son coach Phil Jackson, artisan du succès de Bulls, mais aussi dans celle de Jerry Krause, le directeur sportif controversé. Sans oublier le fidèle lieutenant Scottie Pippen qui se sacrifiera dans l’ombre malgré un talent brut exceptionnel et qui ne sera jamais récompensé à sa juste valeur ; le meilleur défenseur sur le ballon de tous les temps, le fantasque Dennis Rodman qui mettra sa folie au service de la star et de l’équipe. Nombre des protagonistes de cette incroyable aventure témoignent 25 ans plus tard, sans avoir perdu la passion ni l’émotion générées à l’époque.

Pour ceux qui, comme moi, ont vécu ce tsunami sportif et culturel, c’est une série à ne pas manquer. Alors que les plus jeunes seront surpris de voir que leurs baskets, leurs goûts musicaux, leurs styles, leurs démarches même parfois, ont une origine commune : une poignée de mecs qui ont transcendé leur époque et qui influencent encore la nôtre. « The Last Dance », c’est sur Netflix et c’est maintenant !

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.