Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Livres par

Mamie Luger, Berthe contre le patriarcat

mardi 24 novembre 2020 - Commentaire : 0

Accueil » Mamie Luger, Berthe contre le patriarcat

Mamie Luger est un livre qui raconte la vie de Berthe, une femme dont on connaît juste la pointure de fusil

Je vous fais le pitch de Mamie Luger de Benoît Philippon pour rentrer de suite dans le vif du sujet : “Six heures du matin, Berthe, cent deux ans, canarde l’escouade de flics qui a pris d’assaut sa chaumière auvergnate. Huit heures, l’inspecteur Ventura entame la garde à vue la plus ahurissante de sa carrière. La grand-mère au Luger passe aux aveux et déroule le récit de sa vie.”

Et Berthe, elle l’a bien occupée sa vie

Ce livre n’est pas un polar, ni un roman d’amour, ni un pamphlet féministe comme mon titre peut le faire penser. C’est plus l’histoire de la vie d’une femme qui a choisi de mener son existence comme elle l’entendait. Berthe voulait aimer, boire et baiser et elle a mis ça en œuvre avec une diligence et une rigueur qui provoque le respect. Et ça, même si, il fallait écarter ceux qui l’en empêchait. Alors quand je dis écarter, je veux parler de meurtre mais c’est une stratégie d’intervention qui peut avoir sa pertinence, surtout si on entend dire “une femme ne doit pas faire ça” quinze fois par jour.

patriarcat gifLe style est simple, sans fioriture. Benoît Philippon va dans l’efficace pour se mettre au service de cette cynique et truculente grand mère. C’est pas la plus belle écriture que j’ai lu certes, mais on lâche pas le bouquin car on a envie de savoir la suite et ça, c’est un gage de qualité. Les critiques que j’ai lu disent que le livre est drôle. Je ne suis pas tout à fait d’accord et je pense plutôt à un copié collé de communiqué de presse. J’aurais plutôt dit touchant et sardonique. Vous me direz.

J’ai aimé ce livre que je vous recommande (c’est en poche, ça coûte rien) car au-delà de l’histoire elle-même, il nous fait prendre du recul sur la condition de la femme depuis un siècle, son évolution (ou pas). En effet, Berthe aurait pu être ma grand mère. Je me suis d’ailleurs interrogé sur la vie de femme de ma mamie alors que je lisais ce bouquin. Comment elle a aimé, quelle barrière elle a eu pour vivre sa vie ? Je vais lui demander.

Mamie Luger

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.