Saturday, September 25, 2021

Les AOWards 2020 / Les pépites

On a fait notre classement de nos pépites favorites de 2020 pour décerner nos AOWards. Mais comme on n’arrivait pas à se départager, on va vous demander de voter.

Voici comment on va fonctionner cette année pour les AOWards. Chaque chroniqueur a choisi une pépite qu’il te décrit. À la fin de l’article, tu pourras voter. Évidemment, chaque chroniqueur a son champion. Est-ce que tu pourras revoter plusieurs fois en rafraîchissant la page ? Je ne sais pas.

Another World de Gojira par L’Homme des cavernes.

Gojira n’ayant rien sorti depuis 2016, Another World est une bouffée d’oxygène pour tous les fans, d’abord parce que ce single est très bon, et ensuite parce qu’il laisse présager enfin un nouvel album. Le groupe de métal français le plus populaire sait se faire désirer. C’est aussi une façon de se démarquer. Gojira est un groupe très atypique dans le milieu. Avec leurs vies de pères de familles rangés à New York, songez par exemple qu’aucun membre du groupe n’est tatoué. C’est un scandale ! Il ne manquerait plus qu’ils préfèrent les carottes râpées à la viande rouge et l’eau plate à la bière…
En tout cas ce titre mérite amplement d’être désigné chanson de l’année tant il est percutant, avec cette patte reconnaissable entre 1000, qui fait le succès de Gojira depuis près de 25 ans. Vivement l’album !

Run The Jewels “Ooh LA LA” feat. Greg Nice & DJ Premier par Charles

Pour 2020, il fallait un titre qui déboite des hanches, qui kicke sévère, qui fait pousser les sourcils, qui avoine la pouliche. J’ai donc choisi ce titre du duo Run the Jewels. Mais attention, ils ne sont pas seuls. Avec eux, le grand, le mythique DJ premier considéré comme beaucoup (dont moi) comme le plus grand DJ hip hop de tous les temps. Et pour compléter le tout, le cornichon sur le pâté, c”est Greg Nice du groupe Nice & Smooth . Tu vas obligatoirement bouger la tête et obligatoirement voter pour ce titre. En bonus, si tu ne le connais pas, je te recommande l’album RJT4 dont cette pépite est extraite.

Oh such a spring – Fontaines D.C par Pigi

Avec leur deuxième album, les irlandais de Fontaines D.C. ont produit l’une des plus belles réussites de l’année. L’album dans sa globalité est incroyable, aussi il n’est pas chose aisée de faire ressortir un morceau. D’ailleurs, l’une des forces du disque est de toucher des sensibilités différentes. Mais comment ne pas être nostalgique de ce printemps inconnu ? « Oh such a spring » c’est un morceau qui rend triste et qui donne aussi le sourire par sa beauté. « Oh such a spring » c’est les ténèbres et la lumière qui les combat. Vous l’aurez compris, « Oh such a spring » c’est la chanson de l’année.

Air – Jeanne Added par Charlie

“L’air s’assombrit, de plus en plus épais / Autour de nous la nuit” Dans cette année suffocante, les mots de Jeanne résonnent comme un appel. La douceur de cet album surprise vient nous cueillir. C’est une chanson-poème qui vole tout droit vers ton coeur. Si la suite de l’album bouge plus avec “Off my back” notamment, on reste suspendus à ses premières notes pleines de promesses, cet appel d’air salutaire.

Hey Rose – Son Little par Miss Augine

Issu du 3e Album “Aloha” du guitariste et chanteur Américain Son Little , “Hey Rose” nous emmène dans un morceau mêlant soul, rythm’n’blues et funk. Dès la première ligne de basse, Aaron Livingston, de son vrai nom, réussi à nous capter dans son univers doux mélancolique grâce à son grain de voix incroyable. Une chanson qui réchauffe le coeur et nous inviterait presque à un petit déhanché, parfaite introduction d’un album qui m’a permis de tenir bon en ces temps difficiles !

Violette – Fleur bleue par Pieral

Oui, Violette est fleur bleue. Oui, elle est romantique. Et, aujourd’hui, elle nous annonce qu’elle est toute seule. Un cœur à prendre et une voix à partager, mais des râteaux à donner. Plus que la mise en musique des stops qu’on peut foutre/se prendre sur Tinder (rayez la mention inutile), c’est avant tout un hymne à la solitude existentielle. Violette célèbre la solitude. La tranquillité et la quiétude. C’est sans doute la bonne époque pour penser à ça. Une fois que toutes nos histoires de virus seront terminées, on se souviendra peut-être de cette sensation de confinement comme une période plutôt cool. C’était sympa de discuter avec soi.

Et le formulaire

Show More
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.