Monday, October 18, 2021

[Critique] « Soul » / L’âme de fond

Sorti le jour de Noël, le nouveau Pixar est une drôle d’histoire et un tsunami émotionnel.

Joe est prof de musique à New York. La musique à Joe résonne : c’est le jazz, le big band où il rêve de jouer. Enfin, on lui donne sa chance pour un gig le soir même, mais pas de bol : Joe tombe dans une bouche d’égoût. Fin de l’histoire ? Non, bien sûr, car l’âme de Joe va se battre pour réintégrer son corps entre la vie et la mort.

Vous l’aurez deviné : dans ce film, la musique joue un rôle primordial et c’est un régal. On navigue entre les impros jazzy de Jon Batiste et l’ambiance électro de Trent Reznor & Atticus Ross. Le duo de Nine Inch Nails complète ici une année incroyable, avec leurs B.O. de Watchmen & Mank. Quel talent ! Les gars, laissez-en un peu pour les autres.

La patte Pete

On parle toujours du « dernier Pixar » mais le co-réalisateur de Soul, Pete Docter, est ce qui se rapproche le plus d’une voix singulière au sein du studio. Le patron John Lasseter (Toy Story 1 & 2, Cars) a été remercié en 2018 suite à des accusations de gestes déplacés et comportements inadéquats. Deux autres cinéastes majeurs de Pixar se sont frotté au film en prises de vues réelles et ont connu un échec, avant de revenir réaliser la suite de leur succès animé. C’est le parcours jumeau de Brad Bird (Les Indestructibles, Tomorrowland, Les Indestructibles 2) et Andrew Stanton (Le Monde de Nemo, John Carter, Le Monde de Dory). Finalement, il n’y a que Pete qui est resté la tête dans les nuages du début à la fin. C’est vrai que c’est plus facile quand on mesure presque 2 mètres.

Soul
Brad Bird, Andrew Stanton, John Lasseter, Pete Docter

Pete se pose la question de ce qui existe dans nos coeurs et dans nos têtes. Il n’a jamais hésité à tuer ses protagonistes : on pense à Ellie dans Là-haut, dans cette intro qui a fait chialer tout le monde. Sans oublier Bing Bong dans Vice Versa, le héros « doudou » qui justement bascule dans l’oubli de l’enfance. Qu’est-ce qui fait de nous des humains ? Est-ce l’amour inconditionnel pour nos enfants, telle la petite Bouh dans Monstres et Cie ? Alors pourquoi est-il parfois si difficile de communiquer avec nos parents ?

Allô Maman Bobo [légers spoilers]

Dans une trouvaille de scénario dont le studio a le secret, l’âme de Joe se retrouve catapultée sur Terre, mais dans le corps d’un chat qui se trouvait à côté de lui. En cherchant à retrouver forme humaine, l’animal tombe sur la mère de Joe : inquiète pour son fils, elle ne voit pas d’un bon oeil sa passion pour les concerts improvisés et préfère sa carrière stable de professeur. Le plus fou dans tout ça, c’est que Pixar nous avait déjà proposé en 2020 une histoire de héros enfermé dans le corps d’un animal de compagnie.

Dans le court-métrage Out, Greg se retrouve dans la peau de son chien. Par le truchement du toutou, il va entendre ce que sa mère n’a jamais osé lui dire : elle souhaite qu’il soit heureux avec son petit ami. Car Greg est amoureux de Manuel et il l’avait caché jusqu’ici, mais sa mère avait compris.

21 grammes de pixels

Au-delà des avancées en terme de représentation à l’écran (premier héros noir chez Pixar, premier bisou gay chez Disney), ces histoires nous rappellent que nous sommes des êtres de chair et de sang, mais surtout de sentiments. Quand le vague-à-l’âme surgit, l’autre est toujours là pour écouter et nous compléter. C’est le papy de Là-haut qui donne au jeune garçon le badge manquant à sa collection, tout comme Joe est chargé d’apporter sa flamme à l’âme en peine « numéro 22 ». C’est l’étincelle qui nous propulse vers l’avant, dans un élan qui rappelle le final de Gravity. Car au final il n’y a que nous, « Just Us », comme le dit l’ultime musique. Et il fallait bien Pete Docter, le plus grand des « ordinauteurs », pour nous le rappeler. Soul est un film qui commence au générique de fin.

« Soul » et « Out » sont disponibles sur Disney+.

Je dédie cette critique à Bruno, notre chroniqueur et Community Manager, dont l’âme a rejoint hier le Grand Après.

Show More
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.