Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Livres par

Ao Ashi Playmaker : le manga de foot par le rookie Mangetsu

mercredi 26 mai 2021 - Commentaire : 0

Accueil » Ao Ashi Playmaker : le manga de foot par le rookie Mangetsu


Ça fait déjà quelques années où l’on entend que le marché du manga en France est sursaturé : trop d’éditeur, trop de titre. C’est un fait paraît-il. Ça n’a pas empêché un nouvel acteur de vouloir rejoindre la galaxie des éditeurs de manga.



Viser la lune…

Et pourtant ça lui fait pas peur à Bragelonne de lancer, 3 ans après sa branche comics (avec Hicomics le bien nommé) un pendant manga qui semble prendre la même ligne éditoriale à savoir : peu de sortie à l’année, mais toujours des titres rudement sélectionnés et trié sur le volet. C’est ce que nous dit en substance Sullivan Rouaud (directeur de collection chez Hicomics ainsi que Mangetsu) lors d’une vidéo présentant Mangetsu (pleine lune en japonais) et ses titres lors des mois précédant le lancement.

Et pour bien commencer dans le paysage des bulles et des cases nippones, il fallait au petit nouveau des titres à fort potentiel, qui se démarque de la concurrence.

Pour les 3 premiers mois d’existence l’éditeur nous promet :

Ao ashi Playmaker tome 1&2 le 26 mai
Le mandala de feu le 2 juin
Chiruran le 16 juin
Ao ashi Playmaker tome 3, ”Tomie” et ”Panda Detective Agency” le 7 juillet

Pour faire simple : du shonen de sabre, du seinen dont Tomie par le maître de l’horreur Junji Ito et une collection plus grand format (mangetsu life) avec Panda Detective Agency…De belles choses à venir mais nous en reparlerons plus en détail une autre fois…

Aujourd’hui c’est le lancement de Mangetsu et l’arrivée de Ao Ashi tome 1 & 2 qui nous intéresse.


Oh les champions !!! On est tous ensemble

Quoi que l’on en dise le football tient une place importante dans notre pays qu’on l’aime ou qu’on le déteste. Le choix porté par Mangetsu est pertinent, mais pour cela il faut aussi que le manga soit de qualité.

Ashito Aoi ! Il est toujours en forme

Le manga nous amène à suivre Ashito Aoi, collégien épris de football au point de jouer que pour sa propre personne pendant les matchs de son collège. Le garçon à un talent qui ne demande qu’à être travaillé comme tous Shonen qui se respecte. Il va croiser la route de Tatsuya Fukuda, entraîneur d’une équipe de jeunes réputé qui va lui permettre de venir faire un stage de détection pour cette équipe. Ashito Aoi va donc tenter d’intégrer ce club prestigieux.

Second poteau Ao Ashiiiiiiiiii !!! 

En bon Shonen qu’il est Ao Ashi nous dépeint l’histoire d’un protagoniste à fort potentiel et à l’esprit combatif indéniable. On s’attache très vite au personnage et on apprend à connaître les personnages secondaires qui recèlent un background que l’on attend de découvrir.

Yûgo Kobayashi ne nous sert pas qu’un manga sur le rectangle vert. À l’instar d’un Slam Dunk de Inoue ou d’un Happy! de Urasawa, le mangaka nous narre le quotidien de son héros ainsi que de ses proches. Même si sur ces 2 tomes le soccer tient la place prépondérante, on sent bien tous les problèmes financiers que le héros va essuyer par la suite.

 

”Le jeu avant le je”

Le trait de Kobayashi est fin, sans trop d’encrage, et très lisible ce qui favorise la compréhension de l’action prépondérante dans ce type de manga. 

La retranscription du mouvement, de la vitesse et de l’impact est importante pour un manga de football et Ao Ashi n’en manque pas. On sent l’auteur fan et connaisseur de la discipline. Parler de ‘’tiki-taka” ou de ‘’jeu à la nantaise” (mon cœur canari a eu un pincement de nostalgie) démontre un réel amour du ballon rond. De plus il n’est pas rare de voir des cases nous montrant l’action en cours par une vue du dessus comme le ferait une retranscription télévisuelle. Sur ce point le manga transpire la passion et l’envie de donner la meilleure compréhension au lecteur.



Mangetsu arrive en ce 26 mai, avec un titre accrocheur. Arrivera-t-il à trouver son public ? C’est tout ce qu’on lui souhaite, car Ao Ashi Playmaker est un manga attachant et bourré de qualité. Pour ma part, il me tarde de lire la suite.

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.