3 astuces pour reconnaitre un bon sauna

Le sauna, c’est mon kif. Quand je suis en voyage ou en déplacement, je privilégie toujours les hôtels avec sauna.

Parce qu’après une longue journée à crapahuter en ville ou à se taper de réunions chiantes, une heure de sauna, c’est vraiment le bon moyen pour suer sa fatigue et ses courbatures.

3 astuces pour reconnaitre un bon sauna

Le sauna, c’est un poêle électrique qui chauffe une pièce fermée et tapissée de bois à une température entre 80° et 90° (ou plus, mais çà fait vraiment très chaud et à part aux championnats du monde de sauna on évite). Tu vas dans la pièce, tu te poses sur un banc et tu te fais suer. Tu verses de l’eau sur le poêle pour augmenter le taux d’humidité de l’air (et donc faire monter la température). Tu restes entre 10 et 20 minutes, tu sors, tu te trempes dans l’eau froide et tu y retournes. Deux ou trois fois. A chaque fois, tu sues plus vite et plus fort. Une fois que tu as fini, tu prends une dernière douche et tu sors, purifié, reposé, zen.

Je te donne mes trois astuces pour reconnaître les bons saunas.

1. le sauna stricto sensu
Quand tu rentres dans le sauna, çà sent le bois chaud. Si çà sent l’humidité, les pieds ou la sueur, c’est pas normal. Il doit être propre, bien entretenu, avec un baquet plein d’eau, une louche en bois, un thermomètre, un sablier pour décompter le temps passé, une température agréable autour de 85° (plus bas çà fait froid, plus haut, çà brûle). Tu dois avoir des serviettes de bain à disposition (pour poser ton cul dessus dans le sauna et te ceindre la taille quand tu sors, mais aussi pour te sécher un peu la sueur). Tout cet attirail est absent du sauna à infra-rouges dans lequel le poêle est remplacé par des lampes infra-rouge. La chaleur est moins forte, moins sèche et il faut bien reconnaître que c’est moins bien, moins nature, plus aseptisé. La différence entre le sauna infra-rouge et le sauna classique, c’est comme le sexe avec ou sans capotes.

3 astuces pour reconnaitre un bon sauna

2. les gens
Le sauna, c’est quand même plutôt un truc pour les gens qui aiment. Il y a un genre de code de bonne conduite du sauna que les habitués respectent. Mettre de l’eau sur le poêle, ne pas laisser la porte ouverte, bien se placer pour ne pas exhiber son entrejambe trop ouvertement (sauf dans les saunas pour échangistes), ne pas parler trop fort…en un mot: LE RESPECT.
Le sauna n’est vraiment agréable que si tout le monde est nu, même le sauna mixte. Tu testes un sauna en maillot de bain, tu comprends vite pourquoi c’est mieux sans, surtout si tu es une femme et que tu portes des maillots une pièce. La mixité dans les sauna, c’est une idée qui ne gène personne au nord-est d’une ligne Chambery-Lille.

3 astuces pour reconnaitre un bon sauna

Tu tomberas parfois sur un candide qui se pointe en tong, boxer short et peignoir, mais en général il tient 5 minutes avant de sortir en soufflant comme un bœuf…et s’il résiste, tu verses deux ou trois louches d’eau sur le poêle, ça aura raison de sa motivation.

3. l’environnement
Il faut une pièce pour se détendre entre deux séances, avec au minimum une douche et des sièges pour se poser, une banquette, un transat…parce que quand tu sors, tu as besoin de refroidir un peu avant de remettre ça, et c’est mieux de le faire confortablement. Il faut aussi pouvoir s’hydrater, boire de l’eau, ou du thé glacé.Tu peux aussi vouloir picoler, à la finnoise. Une bière, de la vodka, mais je te le déconseille car vu que tu te déshydrate beaucoup, tu risques de te taper une migraine de cheval…et puisqu’on parle de la Finlande, le meilleur moyen de détente après sauna, c’est de se plonger dans un environnement glacial, comme çà tes pores se referment brutalement et tu arrêtes de suer. La douche froide, le bain dans une piscine glacée, se rouler dans la neige idem, ou bien juste sortir dehors dans un air très frais. Comme tu as bien chaud, tu ne sens pas la morsure du froid et l’effet sur ton organisme est immédiat.

Mon top 3 des saunas magiques

J’ai fait un bon paquet de saunas dans plusieurs pays et il faut reconnaître aux nordiques une certaine supériorité dans l’art du sauna, puisque c’est eux qui l’ont inventé. Les meilleurs spots sont en Scandinavie, en Allemagne et dans le Benelux. Ce sont des lieux qui cumulent tous les bons points. Il y a aussi des saunas de merde dans ces pays, je me rappelle par exemple d’un sauna dans le sous-sol sordide d’un vieil hôtel de Malmö où la température était bloquée sur 95° et où la pièce de repos était remplie des meubles au rebut de l’hôtel et d’une persistante odeur de moisi…

1. un sauna privé dans un chalet en Laponie
chalet laponie sauna kakslautanen

Un petit chalet de rondins avec son sauna privatif. C’était l’hiver et il faisait -20° dehors. Nous sortions du sauna pour aller sécher sur la terrasse en rondins. Le contraste entre la chaleur du sauna et le froid mordant est saisissant mais très revigorant, et bien moins trash que de se rouler dans la neige.
C’était au resort de Kakslauttanen. Il est célèbre pour ses igloo de plexiglas qui permettent d’admirer les aurores boréales. C’est au cul du loup, mais çà vaut vraiment le voyage. En plus la Finlande est le seul pays scandinave qui soit passé à l’euro, donc pas de problèmes de change.

2. un sauna panoramique au dernier étage d’une tour à Bruxelles

3 astuces pour reconnaitre un bon sauna

Le sauna avec vue, c’est le kif, surtout en hiver quand çà pince dehors et que tu es dans ta pièce chaude à regarder tomber la neige….à Bruxelles, il y a pas mal de saunas dans les hôtels et celui-ci est vraiment très impressionnant. Il se situe à un étage élevé de la tour hébergeant The Hotel. Le sauna offre une vue panoramique sur le nord de la ville, Ixelles et les collines au loin. On observe le ballet des voitures, les gens qui marchent, et la ville depuis l’un des points de vue les plus élevés du coin.

3. un sauna dans la gare de Göteborg avec vue sur les quais

3_astuces_pour_reconnaitre_un_bon_sauna_8

Un autre sauna avec vue, celui du First Hotel G de Göteborg, en Suède. Le sauna regroupe toutes les qualités évoquées plus haut. Une belle salle de repos avec des boissons, un grand sauna confortable et entretenu et un public d’habitués…

En un mot comme en cent, le sauna, c’est pour se décontracter…

2 commentaires

  • Hélène Labelle
    Hélène Labelle

    J’aime bien aller au sauna, mais en France c’est très dfficile:
    – soit c’est non-mixte
    – soit c’est mixte, mais en maillot de bain, ce qui ôte tout le plaisir du sauna
    – soit c’est mixte et nu, mais très souvent c’est alors un lieu de drague, un baisodrome.

    Alors, hormis les saunas dans les hôtels (dans les stations de ski notamment), très peu de saunas qui me conviennent en France.
    J’y vais donc en Allemagne, Autriche, Pays-Bas, Danemark etc., parce que là c’est à la fois nu et mixte et bien fréquenté.

    Répondre
    • Hank
      Hank

      Oui, je confirme qu’en France, hors des hôtels, point de salut. Mais l’avantage c’est que, n’étant pas culturellement très ancré en France, dans les hôtels, les saunas sont souvent déserts…donc possible de s’y mettre nu sans risque, quitte à avoir une serviette à portée de main pour se masquer en cas d’entrée impromptue….
      En France, le problème serait plutôt que l’espace sauna n’est pas hyper bien aménagé. Il est souvent relégué au fonds de la salle de gym, sans espace détente pour se reposer, ni fontaine ou boissons à proximité. Le baquet n’est pas toujours présent, ni rempli et tu n’as pas de point d’eau pour le remplir…

      Mais dans tous les cas, le sauna le plus minable sera toujours préférable à pas de sauna du tout!

      Répondre
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.