J’en ai marre du Punk

Sérieux, j’en peux plus du Punk. Je te fais un dernier tir groupé pour apurer le stock et après je me mets au dubstep

Voila maintenant deux ans que je vous dis à quel point le Punk c’est cool. Et ce qui devait arrivé est en train de se produire, je suis moi-même pris au piège de la simplicité biblique du Punk. Ce trio récurrent guitare, batterie, chanteur me vrille les nerfs. Ces riffs bancals me tirent des larmes. Ces chansons écrites en cinq minutes, sur une feuille de pq me foutent en rogne. J’en ai marre du Punk, J’EN AI MARRE DU PUNK.

 

J’en ai marre du punk

C’est sans doutes passager. ça ira mieux demain. Je vais :

  • Ecouter l’intégrale de Dream Theater,
  • Aller à un festival de Black Metal,
  • Boire quelques bières,
  • Ecouter l’intégrale de Iron Maiden,
  • Boire quelques bières…

Et me dire que finalement, la simplicité, la banalité, la linéarité du Punk, c’est pas si mal que cela. Et que c’est cette recette aussi basique que celle du gâteau au yaourt ou des crêpes au sucre qui font la beauté du Punk. D’ailleurs, preuve par l’exemple avec une dernière petite playlist Punk or Die.

Du Punk cool et groovy qui vient des states : Keith Cooper

Du punk tarte à la crème qui vient de Scandinavie : The Feral Young

Du Punk Rock US qui déboite : BLXPLTN

marre du punk

Enjoy.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.