La pépite du jour, c’est Alexia Gredy et « Vertigo »

On découvre le symphonique Vertigo d’Alexia Gredy.

J’ai aimé Vertigo parce que la mélodie est complexe et qu’elle t’emporte. Tu crois que c’est un simple piano-voix qui va se reposer uniquement sur le talent vocal de la talentueuse chanteuse (et c’est rare que ça fonctionne). Je ne voulais pas vous parler de la façon de chanter d’Alexia, ni faire une comparaison datée avec Françoise Hardy recopiée dans un communiqué de presse. Je voulais vous accompagner à tomber doucement dans Vertigo.

Batterie, clavier (entre autres) donnent une force qui te fait danser avec les mots de notre compositrice et autrice du jour. Alors on part dans la mélancolie avec Alexia. On se plonge avec elle dans ce titre qui ferait une jolie bande-son pour une comédie romantique de Paul Thomas Anderson.  Et finalement, ça nous change un peu des guitares et du post-punk. Qu’en dites-vous, chers lecteurs.rices ?

Le clip est réalisé par Virgile Guinard. L’album devrait arriver dans pas longtemps non plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.