Site icon Anotherwhiskyformisterbukowski

La pépite du jour c’est Shame et March Day

shame

Honte à moi, j’avais loupé Shame

Avec Shame, on va la faire à l’envers. D’habitude, je vous balance un single d’un groupe qui en sort un, puis un ep, puis un album, puis il devient un peu connu ou très connu ou pas connu. Parfois même le single est bon et l’album est très mauvais donc on en parle plus.

Avec notre groupe du jour, l’album « Drunk Tank Pink » est déja sorti, le single date d’un an et ils sont déja reconnus (en France chez la blogo et Arte, mais surtout chez la perfide albion). J’avoue, je les ai loupé, mais bref, on s’en fout un peu. Je ne vais quand même pas m’autovirer pour si peu.

Les post punkiens anglais (as usual) ont de l’énergie à revendre et des riffs ravageurs qui envoient le chaos. Il y a le côté déconstruit de Idles, le côté dansant de Fontaines D.C pour la nouvelle vague et des références à The Clash pour les plus vieux de nos lecteurs. March day, c’est trois minutes mélodique et muscler à sauter comme un bébé dans un mixeur. J’adore.

Je vous l’annonce, cet album va être poncé comme jamais dans les jours à venir.

Quitter la version mobile