La soupe aux lentilles de la Reine Mère (ma maman quoi) (un peu revisitée) (la recette, pas ma mère)

La soupe d’automne parfaite (oui, parfaite). Une soupe que me préparait la Reine Mère (ma maman quoi) et que ma soeur cadette surnommait la « soupe de cailloux ».

Cette soupe aux lentilles, c’est aussi le premier schisme culinaire mère-fils. Ma mère la finit avec un roux (peut être parce que mon père l’est) alors que moi je ne prépare pas de roux (peut être parce que mon père l’est). Ma mère la sert avec du vinaigre au miel que tu ajoutes toi même (en option).

C’est aussi une recette de gros flemmard bien franchouillard: en gros tu mets tout dans une cocotte (sans la gnôle du coin pour le coup, bizarre hein ?) et t’as le temps de passer plusieurs niveaux dans un jeu PS4 en attendant que la soupe soit prête #astuce.

Ingrédients de la soupe aux lentilles

2 litre de bouillon de boeuf

250 g lentilles vertes

4 pommes de terre (coupées en 2 ou 4 selon grosseur)

4 carottes (épluchées)

3 gousses d’ail (entières, épluchées)

1 oignon (coupé en 2)

2 poireaux (préparés)

250 g de lard fumé (moi je mets un gammon parce que j’ai pas trop d’équivalent à Londres)

  1. tout mettre dans une cocotte
  2. faire cuire 1 h / 1h 30 à feux doux
  3. servir (c’est génial la paresse hein ?)

Version vegan:

  1. utiliser un bouillon de légume
  2. pas de porc

soupe aux lentilles
soupe aux lentilles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.