Pale Jay, douceur et musique Soul

Une nouvelle parenthèse de douceur, que dis-je, une bulle de douceur comme promise, décelée rien que pour vous.

Après un EP réussi en 2021, puis un premier album sorti deux ans après, le nouveau serait prévu pour septembre prochain, et qui s’appellerait “Low End Love Songs” mais je ne pouvais pas attendre tout l’été pour vous présenter le single “Easy Lee” et son interprète mystère.

À l’écoute de ce bonbon, on pourrait imaginer, derrière le micro, un vieux crooner noir américain mais la réalité est tout autre. Pale Jay est de ces artistes qui surprennent. Il est allemand, pâle, comme son nom de scène l’indique et initialement pianiste de jazz. Et derrière une cagoule rouge et un bob bicolore qu’ils ne quitte jamais, Jay infuse une soul torride et nostalgique portée par des cordes frappées sans fioriture et une voix qui n’est pas sans rappeler Curtis Mayfield.

Je conseille l’écoute ce petit bijou de trois minutes trop courtes, au casque, allongé.e confortablement, les yeux fermés pour profiter pleinement de ses effets relaxants.

Gutes zuhören zum alle !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *