Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Musique par

Non, le crossover n’est pas seulement un modèle de bagnole pour baroudeurs à la mie de pain

jeudi 16 juillet 2015 - Commentaire : 0

Accueil » Non, le crossover n’est pas seulement un modèle de bagnole pour baroudeurs à la mie de pain

J’habite Paris, je vais bosser à pied, j’ai jamais eu de voiture et j’ai pas mon permis, c’est dire si les bagnoles je m’en tamponne. Mais depuis quelques années, j’entends parler de crossover, un terme plus châtié pour présenter les 4×4 urbains. On avait déjà adopté l’acronyme américain SUV, mais vu que ça ne parlait à personne, on a trouvé un autre terme destiné à cacher la merde du chat aux écolos et plus généralement aux citadins qui trouvent l’utilisation d’un pare-buffle, d’une rampe de phares Marshall ou d’un treuil un peu superflue en ville, et pestent contre ces gros cons en 4×4 qui prennent plus de place que les autres bagnoles et se la jouent encore plus que le cowboy Marlboro.
Bref, le Crossover est un modèle de bagnole qui croise un 4×4 et une berline. Mais ça ressemble quand même vachement à un 4×4….

Mais avant d’être un argument marketing pour vendeur de bagnoles, le Crossover désignait tout courant musical fusionnant deux genres. Et dans le Metal, quand on parle de Crossover c’est généralement pour désigner les groupes ayant fusionné le Punk Hardcore et le Metal, comme les excellents Iron Reagan qui étaient cette semaine en concert à Paris et dont le clip Miserable Failure est un must see absolu, je l’avais déjà partagé dans ce billet: le metal est entré dans ta vie mais tu avais rien demandé, je te le remets là, au cas où….

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.