Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Chroniques à brac par

Patrick Roy, le Metal et les victoires de la musique

lundi 15 février 2016 - Commentaire : 1

Accueil » Patrick Roy, le Metal et les victoires de la musique

En ce weekend de Victoires de la Musique, il me semble important de rappeler que malgré sa large audience, le dynamisme de sa scène (notamment hexagonale) et sa pérennité dans le paysage musical de notre beau pays, le Metal n’est toujours pas représenté dans le palmarès des Victoires

Et pourtant, c’est pas faute d’avoir essayé. Le regretté Patrick Roy, député de la 19ème circonscription du Nord de 2002 à 2011 s’était lui-même lancé dans la bataille pour essayer de faire créer une catégorie Metal-Musiques extrêmes dans le palmarès. Après tout, il y a bien une catégorie musiques urbaines (tu parles d’un nom d’ailleurs). Hélas pour le Metal, mais aussi pour une certaine façon de voir la politique, le député s’est éteint prématurément en mai 2011. Je n’ai pas la prétention de faire sa biographie, mais à l’issue de cette poussive cérémonie et à l’heure où le Hellfest est à nouveau menacé par les obscurantistes (petit rappel sur le anselmogate), c’est le bon moment pour remettre l’église au centre du village.

Patrick Roy, le député qui défendait le Metal

Veste rouge, chemise noire, cravate rouge. Patrick Roy jurait dans l’hémicycle. Et pourtant, c’est le seul député à avoir marqué un intérêt pour le Metal. Patrick Roy avait fait plus qu’émettre quelques suggestions ou opinions, il était clairement engagé pour le Metal. Laissons Mouss (MASS HYSTERIA) raconter le personnage.

Mouss : Voila un engagé. Et parfois enragé aussi. Patrick Roy qui était pour moi un OVNI. Quelque chose que j’aurais jamais pensé. Qu’un député nous appelle parce qu’il aimait notre musique, qu’il veuille défendre cette scène française Metal. Il voulait que le Metal français ne soit pas négligé et soit pris en compte dans la culture. On avait pour projet de mettre une catégorie Metal / Musiques Extrêmes aux Victoires de la Musique. C’était un combat qu’il était prêt à mener. Il a beaucoup lutté aussi parce qu’il est mort d’un cancert, assez foudroyant d’ailleurs. Cet homme là nous a appelé, nous a invités au Parlement, il nous a fait une visite guidée. On s’était mis sur notre 31, on était tous en costard, il a été très agréablement surpris…on aurait pu arriver en TShirt Pantera mais qu’on ait fait tous l’effort de bien s’habiller, ça lui a fait plaisir. Donc on se baladait dans le Parlement, j’y avais jamais été…et on a mangé au restaurant de l’Assemblée Nationale et on a passé une soirée incroyable. Il l’a pas dit mais je pensais « c’est la République qui paye, pour une fois qu’on est là…on s’est bien marré ». On a bien mangé, bu du très bon vin, discuté de la vie en général et de la musique. C’était un grand homme et il m’avait redonné espoir dans la politique. On peut croiser des politiques dans les festival quand ils viennent faire leur leur tournée. C’est la bise du show biz ou la poignée de mains du malin…Mais un mec qui t’appelle, un homme de gauche un peu dégouté de ce que la gauche est en train de devenir mais qui refuse de perdre espoir. Moi j’ai halluciné parce que je pensais vraiment qu’on allait faire quelque chose avec un mec qui avait du poids, des appuis politiques, c’était impensable. La maladie l’a emporté trop tôt, trop vite et plus jamais aucun député nous a appelés. (interview complète ici ).

patrick roy 1

Patrick Roy et la loi Hadopi

Le député s’est battu contre la loi Hadopi en adoptant l’angle musical. Il a longuement expliqué qu’internet était un vivier de jeunes talents et le meilleur moyen pour le public de découvrir de nouveaux groupes (pas connus) et pour ces groupes d’avoir une chance de rencontrer un public. Dans cet article de Libération tu retrouves le détail et aussi les deux vidéos des interventions du député à la tribune de l’Assemblée, brandissant un exemplaire de Rock Hard et interpellant la ministre et les députés sur le sujet, exemples à l’appui.

patrick roy 2

Patrick Roy et le Hellfest

Les récentes attaques contre le Hellfest ne sont que la réplique d’attaques plus anciennes, résultat de l’obscurantisme et de la fermeture d’esprit de certains politiques. En 2009 déjà, MM Boutin et Villiers avaient attaqué le festival et essayé de le faire interdire. La question au gouvernement adressée par Patrick Roy à Frédéric Mitterrand devrait être diffusée dans les écoles. Si le comportement des députés de droite est proprement inqualifiable (putain mais on a élu ces demeurés?), on notera la réponse mesurée et tolérante du Ministre de la Culture. Une réponse dont feraient bien de s’inspirer les locataires de l’Hôtel de Région Loire ainsi que tous les défenseurs d’une certaine idée de la France et d’une certaine culture qui n’est pas, mais alors pas du tout universelle.

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

  • […] Même si ce le Théâtre de Denain n’est que la réplique au 1/5 du de l’Opéra Garnier, c’est 1/5 de bonheur au bénéfice de tous les Denaisiennes et Denaisiens, un écrin public formidable pour la culture aussi diverse soit-elle, tant par des représentations classiques que dans le venue d’un concert de musique Métal, incontournable à Denain (article mémoire Patrick Roy https://anotherwhiskyformisterbukowski.com/2016/02/15/patrick-roy-le-metal-et-les-victoires-de-la-mu&#8230😉 […]

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.