Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Cinéma / Série / Youtube / Podcast par

Barbapapa, 3 infos essentielles pour briller en société

jeudi 25 février 2016 - Commentaire : 0

Accueil » Barbapapa, 3 infos essentielles pour briller en société

A l’instar de l’île aux enfants, Capitaine Flam, Albator, Watoo Watoo ou le clip de Roger Glover avec la grenouille qui chante, Barbapapa fait partie de ces programmes télé des années 70/80 qui font venir une larme à l’oeil des quadras un peu réac. On te donne quelques infos essentielles pour sortir du lot quand le sujet vient sur le tapis

Contrairement à d’autres séries d’animation de cette époque, Barbapapa est le parent pauvre du net. Pas de fansite, pas de page wikipédia bourrées d’infos inédites, nada. Juste des sites présentant les produits dérivés ou des jeux vidéo d’une pauvreté affligeante comme il en fleurit régulièrement sur la toile et dont le seul but est de soutirer à des enfants naïfs des espèces sonnantes et trébuchantes par tous les moyens possibles et imaginables. Les deux seules actualités remarquables sur le programme étaient une série d’articles peu inspirés pour les 45 ans de la série (en 2015) et une seconde pour signaler la mort de son créateur, le papa de Barbapapa dont on va bientôt parler.

J’ai donc décidé de regrouper quelques infos essentielles glanées ici et là pour te permettre de briller en société, draguer malin, éblouir tes enfants ou arracher un sourire aux vendeurs blasés de la Grande Récré.

barbapapa

Le papa de Barbapapa

La famille Barbapapa a été inventée le 19 mai 1970 par Annette Tison et Talus Taylor, un couple franco-américain. Voici comment Talus Taylor raconte la genèse « En me promenant dans le jardin du Luxembourg, ne comprenant pas le français, j’entendais les enfants prononcer « Baa baa baa baa », j’ai demandé à Annette Tison ce que ça voulait dire. Elle a rigolé en me disant que c’était de la barbe à papa, car avant d’être colorée en rose, la barbe à papa était blanche, comme celle du grand-père. Un peu plus tard, au restaurant, nous avons dessiné sur la nappe notre nouveau personnage. Et puis, il a fallu lui donner un nom. Nous sommes tombés d’accord sur Barbapapa, et comme je ne savais pas le prononcer, je ne savais pas non plus l’épeler, et je l’ai écrit en un seul mot ! C’est ainsi que Barbapapa est né, un peu au Jardin du Luxembourg, et un peu sur le coin d’une nappe en papier de la Brasserie Zeyer. »

Le dessin animé

Au départ, Barbapapa est une série de livres (traduits en 30 langues). La série d’animation ne voit le jour qu’en 1974. Il y a deux saisons de 45 et 48 épisodes, chaque épisode dure 5 minutes. De nouveaux épisodes ont été réalisés en 2000 pour un bon vieux direct to dvd des familles. Si tu aimes les Barbapapa, tu peux y aller, en tout le coffret intégrale sorti en 2008 contient 143 épisode, de quoi être incollable sur les caractéristiques de chacun des 9 Barbapapa et de leur chien Socrate / Lolita.

barbapapa

La famille Barbapapa

Le pitch c’est les aventures de la famille Barbapapa dans une série de situations plus ou moins intéressantes dont ils se sortent grâce à leur inventivité, leur complémentarité, leur esprit de famille et bien sûr leur capacité de transformation. En effet, le trait caractéristique de la famille Barbapapa est la capacité de pouvoir se transformer en plein de trucs, parfois complexes et à la crédibilité scientifique non avérée.
La famille est composée de 9 membres, papa, maman et leurs 7 enfants qui sont tous nés le même jour. Ils ont poussé dans le sol, comme des plantes, ce qui nous apprend qu’à l’instar des Monstroplantes de Jayce et les conquérants de la lumière, les Barbapapa sont de nature mi-plante mi-autre chose.

Barbapapa (rose)
Barbamama (noir)
Barbibul (Bleu) – l’inventeur
Barbontine (orange) – l’intello (elle a des lunettes parce que lunette = sciences)
Barbouille (noir et poilu) – l’artiste (il a des poils parce que poil = bohème)
Barbabelle (violet) – la bimbo (elle a un collier parce que collier = fashion victim)
Barbidur (rouge) – le sportif (parce que rouge = Ferrari?)
Barbidou (jaune) – l’ami des animaux
Barbalala (vert) – musicienne (elle a des fleurs dans les cheveux, comme dans la chanson de Scott McKenzie).

Enfin il y a le chien Socrate qui s’appelle Lolita dans le dessin animé…vas savoir pourquoi il change à la fois de sexe et de patronyme.

Et comme tout se termine en musique, voici l’imparable générique du dessin animé. Attention, tu vas avoir la chanson dans la tête toute la journée.

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.