Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

News par

Ambiance ta Paris Game Week avec Smash Hit Combo

vendredi 28 octobre 2016 - Commentaire : 0

Accueil » Ambiance ta Paris Game Week avec Smash Hit Combo

Cette semaine, au Parc Expo de la Porte de Versailles, il y a la Paris Game Week. C’est un salon dédié au jeu vidéo attirant un public adolescent (vacances scolaires oblige) et une foule d’otaku et de cosplay. Pour vous mettre dans l’ambiance en vous épargnant le voyage, la foule et le bruit, je vous présente un de mes groupes coup de coeur, Smash Hit Combo, parce que le jeu vidéo, c’est comme qui dirait leur fonds de commerce.

Smash Hit Combo est un groupe de Rapcore alsacien fondé en 2004. Avant d’aller plus loin, je vais répondre à la question qui vous brûle déjà les lèvres…

Le Rapcore, Kezako ?

Le Rapcore est un genre musical fusionnant le chant Rap (avec ou sans MC) et la musique Metal. C’est un sous-courant du Metalcore apparu dans les années 90 et amorcé par quelques groupes apparentés au Neo Metal comme Korn et Limp Bizkit. Ces groupes sont parfois décrié par certains métalleux qui trouvent que la section Metal est un faire valoir sans talent ni puissance dont la faiblesse est masquée par un MC et un DJ qui occupent l’essentiel de l’espace sonore, les gratteux et le batteur étant surtout là pour amuser la galerie. C’est quand même un peu réducteur car s’il y a effectivement quelques groupes de gros branleurs qui ont tout misé sur leur physique avantageux avant que l’effarante vacuité de leur propos explose au grand jour, cette triste engeance n’est pas l’apanage de cette scène : rappelons-nous des Boys Band, de Milly Vanilly de Modern Talking… D’un autre côté, ce mélange contre nature peut avancer aussi quelques grands moments de musique (et on ne peut pas en dire autant des boys band): les Beastie Boys (sur Licensed to Ill), Suicidal Tendencies, Walk This Way de Run DMC. La Fusion française des années 90 et notamment Silmarils. Limp Bizkit et Korn sont l’archétype des groupes de Neo / Rapcore qu’il est de bon ton de détester quand on est un trve metalleux : ils s’habillent comme des gangstas, mettent du rap dans leur purée et surtout ils ont vendu leur âme en signant chez des gros labels et en gagnant de l’argent… vous jugerez la profondeur de ces arguments et vous pouvez aussi vous faire votre propre opinion avec ce must listen de Limp Bizkit : Nookie tiré de l’album Significant Others (1999).

Limp Bizkit est considéré par Smash Hit Combo par le Metallica du Nu Metal et je trouve cela particulièrement rafraîchissant que des groupes de Metal s’affranchissent des références un peu moisies du Metal oldschool et aillent tirer leur inspiration ailleurs. C’est à ce prix que la scène pourra se renouveler et continuer à exister quand les dinosaures auront disparu.

Découvrir Smash Hit Combo avec leur dernier album, Playmore (2015)

Reprenant le fonds de tarte et les gimmick de leurs idoles, Smash Hit Combo a développé un univers unique qui parle beaucoup de jeux vidéos mais aussi de toutes les vicissitudes de la vie d’ado geek un peu paumé. Les chansons de leurs smash-hit-combo-2trois albums et deux EP sont un best off du mal être étudiant. Mais si le sujet est grave, SHC bourre ses lyrics de références au jeu vidéo et à la Jap’anim, donnant aux chansons un ton léger et amusant, pas du tout plombant comme on pourrait le craindre. Les artwork de leurs créations reprennent des pochettes de jeux, Paul (chant) s’est fait tatouer les boutons du pad Nintendo sur l’avant bras, le groupe propose aux fans une petite partie de Street Fighter II à son stand de merch (tu peux même les défier, si le coeur t’en dis) et bien sûr certains clips font également référence au gaming, comme In game extrait de leur nouvel album, Playmore met en scène des figures célèbres du jeu et il ne faut pas être un hardcore gamer pour reconnaître le monstre de Silent Hill, Luigi et Mario, une version biatch de Rikku (Final Fantasy X), Psycho Mantis (Metal Gear). Les références sont bien trouvées et il faut saluer leur créativité, puisque le jeu video est le fil conducteur de leurs trois albums. Ils ont même poussé le délire jusqu’à éditer leur dernier projet sous forme de cartouche pour Megadrive et Super Nintendo (voir l’article du Journal du Geek sur le sujet). Sur le dernier album, la musique aussi est particulière, y a des guitare à huit corde, des riff destructurés un peu djent, et un chant très Nu Metal, avec des couplets en screaming et des refrains en chant clair légèrement guimauve. Sur la trame, la musique de Smash Hit Combo me rappelle beaucoup celle du Silmarils des débuts.

smash hit combo

Vous pouvez retrouver toute l’actu du groupe sur leur page facebook : https://www.facebook.com/shc.officiel/

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.