Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Chroniques à brac par

Quels cadeaux offrir aux metalleux ?

lundi 5 décembre 2016 - Commentaire : 0

Accueil » Quels cadeaux offrir aux metalleux ?

Noël approche et vous devez acheter un cadeau pour un metalleux ou une metalleuse. A moins que vous soyez un(e) vous même, difficile de choisir un cadeau qui fasse mouche. Voici quelques conseils pour vous aider.

Nous les metalleux, nous serions vraiment heureux si vous, les non metalleux, compreniez quelque chose à notre passion. Bien souvent, les réactions des non metalleux à notre égard oscillent entre la curiosité, le rejet et l’affliction. Mais qu’ils soient bienveillant ou non, la plupart des non metalleux ont de la culture Metal une vision extrêmement caricaturale et ne connaissent de cet univers que la surface, c’est à dire ce qui apparait dans les mass médias : faits divers glauques, frasques de chanteur, décès de rock star, demeurés qui montrent leur cul au petit journal, grosses sorties archi médiatisées. Et bien entendus, ces mêmes béotiens ne comprennent pas qu’on puisse aimer une musique qui n’est que “du bruit”. C’est pourquoi, je pense que n’importe quel metalleux sera extrêmement flatté si un non metalleux lui offre un cadeau Metal sans tomber dans la caricature ou le cliché, le seul risque étant qu’il vous remercie en vous tenant la jambe toute la soirée pour vous parler de Metal…mais qui sait, il pourrait vous convertir.

Les pièges à éviter

Mettons tout de suite les choses au clair, à moins de vous y connaitre une petit peu et de savoir quel genre de groupes écoute le metalleux, il est très risqué de s’aventurer dans l’achat de musique. On ne le dira jamais assez, il y a BEAUCOUP de sous-genres dans le Metal et il est très difficile de se repérer dans les disques quand on n’y connait rien. Chercher les conseils d’un vendeur FNAC n’est pas non plus la meilleure des idées car ce dernier aura bien du mal à vous conseiller  à moins que vous soyez en mesure de citer plusieurs groupes qu’apprécie la personne et qu’il soit lui-même un fan averti. Enfin, sachez que le rayon Metal des magasins grand public est souvent ridiculement réduit, vous risquez donc de vous retrouver avec un disque qui pourrait bien ne même pas être du Metal (AC/DC, par exemple).
Pour la même raison, évitez d’acheter un t.shirt de groupe si vous ne connaissez pas les goûts de votre metalleux. Tout le monde ne porte pas fièrement n’importe quoi. Il y a ceux qui n’aiment que les T.Shirt des groupes qu’ils ont vus en live, d’autres qui veulent des T.Shirt achetés à l’artiste seulement, d’autres qui veulent uniquement des lettrages…bref, il ne s’agit pas uniquement de savoir si votre ami porte du M ou du XL…Enfin, évitez à tout prix les cadeaux cliché comme par exemple les vestes à patch toutes faites conçues par des stylistes ne connaissant rien ni au Metal, ni au concept de la veste à patch.
cadeau metalleux

Première idée : Un pass pour un festival

Offrir une place de concert peut se révéler aussi casse-gueule qu’offrir de la musique. Par contre, en optant pour un pass de festival, vous prenez moins de risques. A moins d’avoir affaire à un fan exclusif d’un sous-genre archi hermétique, il y a généralement suffisamment de variété dans les gros festivals de l’été pour satisfaire le plus exigeant des métalleux. Oubliez le Hellfest, sold out depuis des lustres et qui tombe en pleine période d’examens, notamment pour les bacheliers. Vous pouvez en revanche vous orienter vers les festivals etrangers comme le Summer Breeze (Allemagne), le Brutal Assault (République Tchèque) ou le Tuska (Finlande), car après tout, les voyages forment la jeunesse ou, si vous voulez rester en France, le Motocultor (St Nolf), l’Xtreme Fest (Toulouse), le Fall Of Summer (Paris), le Raisme Fest (Valenciennes). Pour vous aider, voici un lien vers un site recensant Les principaux festivals de Metal européens : http://www.concerts-metal.com/festivals-2016.php.

Deuxième idée : un livre parlant de Metal

S’il est difficile de tomber juste au rayon CD, il en va tout autrement à la librairie car, pour peu qu’il aime lire et qu’il soit un peu ouvert, tout metalleux sera heureux de se perfectionner, d’approfondir ou de découvrir. Nous avons de la chance, car il y a au moins trois maisons d’éditions qui proposent de bons livres parlant de Metal.
Camion Blanc est l’éditeur le plus renommé. Ils proposent des livres en français avec une grande variété de thématiques et des sujets parfois très pointus. On trouve ainsi des mémoires comme la savoureuse autobiographie de Lemmy ou celle, non moins jouissive, de Ozzy Osbourne. Mais on trouve également des analyses fournies sur un groupe (l’excellent La bête venue de Birmingham que l’auteur français Guillaume Roos a consacré à Black Sabbath), un courant musical (le fantastique American Hardcore, une histoire tribale retraçant à partir des témoignages de ceux qui l’ont vécu, le courant Hardcore américain de 1980 à 1985) ainsi que des essais encore plus ciblés, comme Du Paganisme à Nietzsche / Se construire dans le Metal ou La vie secrète d’un sataniste. En synthèse, Camion Blanc propose des écrits que vous ne trouverez pas ailleurs.
Deux autres éditeurs proposent également des livres sur le Metal et d’autres sujets ayant trait à toutes les formes de musique : Le Mot et Le Reste et Rivages Rouges.

Troisième idée : un accessoire griffé ou non

Pour ne pas commettre un impair, vous devriez éviter tout ce qui est griffés au nom des groupes (T. Shirt, hoodie, patches), vous ferez sûrement un heureux avec une belle ceinture de balles ou des bijoux un peu typés (bague en crâne par exemple).

cadeau metalleux

Certes, ce n’est pas le genre qui se porte pour aller bosser, mais en concert ou en festival, ça claque. Dans la plupart des cas, vous ferez aussi un heureux en permettant à vôtre ami metalleux de goûter l’une des nombreuses collection de bière lancées par les groupes de Metal. C’est moins crétin que les sex-toys GHOST, le casque audio IRON MAIDEN ou le porte clés RAMMSTEIN et puis c’est de la bière, donc si votre ami est sympa, vous pourrez en profiter un peu, ça sera toujours plus sympa que de vous appuyer le vin d’orange de tatie Claudette.


Cette chanson est extraite d’une compilation “Christmas Music for people who hate Christmas Music” réalisée par Phil Johnson. Toutes les infos sont sur le site internet : http://www.PhilJComedy.com.

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.