Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Chroniques à brac par

Démonter les idées reçues et se coucher moins con

lundi 13 janvier 2020 - Commentaire : 0

Accueil » Démonter les idées reçues et se coucher moins con

Molière est mort sur scène : Dès notre enfance, on nous apprend que Jean-Baptiste Poquelin, alias Molière, est mort sur scène, lors d’une représentation du « Malade Imaginaire » le 17 février 1673. Evidemment une fin aussi dramatique et spectaculaire rajoute à la légende et au génie de l’artiste. Malheureusement c’est faux. Molière, qui était atteint de la tuberculose, a dû interrompre la pièce à cause d’une quinte de toux irrépressible mais il ne succombera que 10 heures plus tard dans son lit, comme le commun des mortels… (source Georges Bordonove « Molière, génial et familier »)

A tes souhaits ! : C’est un réflexe de personne bien élevée, quand quelqu’un éternue, que de lui dire « à tes souhaits » ou encore « à tes amours ». Pourtant, dans son ouvrage « Usages du Monde – Règles du savoir-vivre dans la société moderne » paru en 1889, la Baronne Staffe nous explique que cela est tout à fait incongru. En effet, lorsqu’une personne éternue, elle est sensée l’avoir fait poliment, c’est à dire discrètement. Or, si vous lui dites « à tes souhaits », vous lui faites ressentir que ce n’est pas le cas. Ce qui est particulièrement incorrect…

Jean de La Fontaine est un fabuliste pour enfants : Chacun sait déjà que le grand poète du 17ème siècle à l’esprit libre et original truffait ses fables de références cachées pour dénoncer les abus tantôt du pouvoir et tantôt de la religion. Mais ce que l’on sait moins, c’est que mon Jeannot était un fieffé coquin, très porté sur la chair et le sexe. Si vous en doutez, je vous invite à aller voir votre petit libraire préféré pour lui commander « les contes libertins » que La Fontaine publia en janvier 1671. Vous verrez que nous sommes plus proches du Marquis de Sade que de Henri Dès…

On peut voir la muraille de Chine depuis la lune : William Stukeley, antiquaire anglais du 18ème siècle extrapole dans une lettre : « La muraille de Chine, qui dessine une formidable figure sur le globe terrestre, pourrait bien être visible depuis la Lune. » Ceci 2 siècles avant que Neil Armstrong ne pose le pied dessus ! Pourtant, cette affirmation est reprise depuis par un grand nombre d’auteurs qui contribuent, de ce fait, à alimenter le mythe. En 2013, Martine Tabeaud, géographe aux Universités de Paris I et IV, nous explique qu’« il faudrait avoir une vue extraordinairement perçante pour voir la muraille de Chine, dont la largeur est insignifiante à l’échelle de l’univers, au-delà de 15 km de distance. » Or la Lune trône à 384 400 km de notre chère planète…

Napoléon était petit : Le premier empereur des français a une image d’homme de petite taille. Or, le général Gourgaud qui le mesura en 1815 lors de leur voyage vers Ste Hélène, et le médecin François Antommarchi qui procéda à son autopsie 6 ans plus tard, relevèrent la même mensuration : 1m69. Si aujourd’hui c’est effectivement plutôt petit pour un homme, à l’époque la taille moyenne était de 1m66 pour la gente masculine. Donc, Napoléon dit « le petit Caporal » était dans la médiane haute.

ndlr : Démonter les idées reçues et se coucher moins con a vocation à se répéter, partagez le !

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.