Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Cinéma / Série / Youtube / Podcast par

Forte, une comédie autour du pole dance qui ne place pas la barre très haut

mercredi 27 mai 2020 - Commentaires : 2

Accueil » Forte, une comédie autour du pole dance qui ne place pas la barre très haut

Le film d’Amazon expédie le féminisme au placard.

Forte Amazon Prime

Les fans de Melha Bedia l’attendait avec impatience en ce début d’année 2020, le film “Forte” qui lui offre son premier rôle principal a pourtant bien souffert de l’arrivée du Covid en France. Projeté en avant-première pour quelques dates en cinéma, le confinement a poussé Amazon à le mettre directement sur Prime. J’étais donc totalement ravie de pouvoir profiter de ce film au synopsis et au casting prometteur depuis mon salon de reclue. Je ne m’attendais certainement pas à un “grand” film mais j’ai quand même été déçue. Je vous explique.

Forte Amazon prime Valérie lemercier et Melha Bedia

Sur le papier le film part pourtant si bien : Nour, une jeune fille complexée par son surpoids et en pleine rupture amoureuse douloureuse décide, sur les conseils de ses amis, de se prendre en main pour devenir plus féminine et se lance dans le pôle dance. Côté distribution au delà de la petite soeur de Ramzi dans le rôle de Nour, on retrouve l’excellente Alison Wheeler, Jonathan Cohen (Family Business) ou encore Valérie Lemercier ! Rien que ça ! Franchement on a du mal à croire qu’avec des ingrédients pareils il est possible de rater un film et pourtant…

Forte Amazon prime Melha Bedia Alison Wheeler
Le premier tiers du film est plutôt sympathique, voir touchant, Melha Bedia est parfaite dans son rôle, on sent presque un côté autobiographique, sa meilleurs amie jouée par Alison Wheeler, en mère nymphomane déclenche quelques scènes cocasse assez hilarante et Jonathan Cohen en coach sportif fait du Jonathan Cohen (tout ce qu’on aime). Valérie Lemercier qui incarne la prof de pole dance n’a pas de grand intérêt et on regrette que la réalisatrice n’ait pas plus profité d’avoir une actrice de ce niveau pour creuser un personnage qui aurait pu être bien plus impactant…. Bref, jusque là tout se passe bien, l’histoire s’installe doucement, Nour souffre, ses amis lui font comprendre qu’elle n’est pas assez féminine, elle décide de se prendre en main, de s’essayer au pole dance et de s’offrir une journée “Pretty Woman” alors que Jonathan Cohen l’invite pour un rencard. Et c’est là que le film bascule. (ATTENTION SPOILER)

Forte Amazon prime Melha Bedia Jonathan Cohen
Car oui en allant voir un film réalisé par une femme, avec des femme, qui parle de féminité, et de pole dance comme danse artistique, on se dit qu’on va voir un film un peu “féministe” et autant vous dire que la déception est immense.
Nour arrive donc à ce rdv pimpée comme une voiture d’Xzibit, la soirée se déroule parfaitement, jusqu’à que Jonathan Cohen lui avoue qu’il a le projet d’ouvrir sa propre salle de sport et qu’il pense à Nour pour ce projet car elle fait preuve d’un excellent professionnalisme.
Donc un mec invite une nana au resto, non pas pour la baiser, mais parce qu’il trouve qu’elle est talentueuse et veut donc monter un business avec elle, n’est-ce pas ce pour quoi les femmes se battent ? Pour être reconnue en tant que personne compétente et non pas comme objet ?
Et bien Nour va se vexer et quitter le dîner en le traitant de tous les noms. Même cinéma quelques minutes plus tard quand un autre homme la drague dans un bar “qu’est-ce qu’il y a ? Tu veux monter un business avec moi ?”. Je ne sais pas si je dois hurler ou pleurer… Quel message a voulu nous faire passer la réalisatrice ? Une femme avec laquelle on a pas envie de coucher n’est pas une femme ? Etre reconnu pour ses compétence professionnel n’est pas valorisant ? Etre féminine c’est être sexuellement attractive ?

Forte Amazon Prime Melha Bedia
Le sexe comme accomplissement de soi est d’ailleurs au centre du film : Entre la mère prête à renier son enfant pour une partie de jambe en l’air avec un inconnu, ou le prof qui matte les fesses des danseuses sous le regard jaloux de Nour (Han oui moi aussi j’aimerai qu’on me matte le cul ?!) . Et je vous passe la scène scandaleuse où Nour et Axelle cherche absolument à caser leur meilleur pote dans la case hétéro ou homo. Un enchaînement de clichés et de positionnements archaïques sur la sexualité et la féminité, très douloureux à regarder.
Et le pole dance dans tout ça ? Ben je vous retourne la question. Prétexte pour attirer le spectateur ? En tous cas on en voit quasiment pas la couleur ! Ceux qui s’attendent à une scène où Melha Bedia finit en apothéose dans un show déjantée seront déçue, car elle ne monte même pas sur une barre.

Forte Amazon Prime Melha Bedia
En conclusion, je déconseille ce film. Même le casting (qui fait de son mieux) n’arrive pas à remonter le niveau, malgré quelques répliques bien senties. Il est donc de circonstance de dire que la déception est très “forte” ….

Forte, disponible sur Amazon Prime

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    1