Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Cinéma / Série / YouTube / Podcast par

“Les Choses qu’on dit, les Choses qu’on fait” – Mouret l’énamouré

jeudi 25 février 2021 - Commentaire : 0

Accueil » “Les Choses qu’on dit, les Choses qu’on fait” – Mouret l’énamouré

                          L’AMOUR TOUJOURS

Amateurs de films bourrés de testostérone et d’images en plastique, passez votre chemin, celui-ci n’est pas pour vous.

Je force volontairement le trait péremptoire en ce court préambule. Bien entendu, on peut apprécier tous genres de films, moi le premier (comme beaucoup je peux kiffer aussi bien Matrix qu’« In the mood for love ») Cette mise en garde liminaire n’a pour but que de bien planter le décor.

Ceux qui connaissent l’oeuvre d’Emmanuel Mouret seront ici en terrain connu tant ce dernier creuse le même sillon, avec charme et délicatesse, depuis une vingtaine d’années, tant le réalisateur ne semble être travaillé et ne travaille qu’un seul thème, à savoir les relations amoureuses.

Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait - Un film d'Emmanuel Mouret - Avec Niels Schneider (Maxime), Camélia Jordadana (Daphné), Vincent Macaigne (François), Emilie Dequenne (Louise), Jenna Thiam (Sandra), Guillaume Gouix (Gaspard), Julia Piaton (V

Pour ceux qui ne le connaissent pas (Mouret pas l’amour) imaginez un croisement entre Eric Rohmer et Woody Allen. Au programme donc, rencontres, marivaudages, maladresses, hésitations, confidences, désirs, coucheries, tromperies, renoncements, lassitudes, retrouvailles…

C’est bien simple, ce long-métrage semble être un traité quasi-philosophique sur l’amour. On y reconnaît toutes ses manifestations.

Malheureusement le film n’a pas eu la carrière qu’il aurait mérité. Pourtant le précédent Mouret « Mademoiselle De Joncquières » avait préparé parfaitement le terrain puisqu’il avait enfin apporté reconnaissance au réalisateur qui se contentait jusque-là de petits succès d’estime.

Les choses quon dit les choses quon fait

Puis la Covid….. « Les choses qu’on dit…. » faisait partie de la sélection cannoise, festival annulé. Sorti en salle à la mi-septembre, re-confinement quinze jours plus tard.  Toutefois il bénéficie de plusieurs nominations justifiées aux César, parmi lesquelles les prestigieuses, « Meilleur film », « Meilleure réalisation », « meilleur acteur », « meilleure actrice ».

Revenons au film. Le pitch tient sur un post-it : Maxime (Niels Schneider), qui sort d’une histoire douloureuse, rejoint son cousin François (Vincent Macaigne impeccable comme toujours) à la campagne, mais celui-ci a dû s’absenter pour des raisons professionnelles. Il laisse à sa compagne Daphné (Camélia Jordana) le soin d’accueillir et d’occuper Maxime. Ces deux-là ne se connaissent pas. Alors pour y remédier et passer le temps, ils vont se confier, se dévoiler l’un à l’autre, se raconter leurs parcours amoureux. Parcours qui les ont au final menés l’un à l’autre.

Nous découvrons l’histoire de l’un et de l’autre à travers de longs flashbacks qui rythment le film. L’occasion de découvrir une galerie de personnages où chacun va jouer sa propre partition de l’amour, à la recherche de l’accord parfait. Le ton est léger, servi idéalement par les musiques de Debussy, Satie, Chopin entre autres….

Moby Dick Films

Les choses quon dit les choses quon fait

Cependant cette légèreté apparente s’efface petit à petit laissant sourdre des questionnements plus profonds et plus graves : M’aime-t-il ou elle autant que je l’aime ? Notre amour et notre désir peuvent-ils survire au temps et au quotidien ? Me sacrifierais-je par amour ? …. Rassurez-vous, ce n’est jamais plombant ou mièvre, on n’est pas dans « les petits mouchoirs », mais cela en est que plus fort, plus déchirant.

« L’amour, qu’est-ce que vous en faites ? » Questionne Maxime… vaste question… Pour Mouret, l’amour, c’est TOUT, il irrigue et il assèche, il exalte et il effraie, il est raisonné ou il peut rendre fou, il est superficiel ou exigeant, te rendre libre ou t’aliéner, joyeux ou triste, charnel et spirituel… Mais comme disait l’autre « on ne badine pas avec … »

Les Choses qu’on dit, les Choses qu’on fait – 2020 – Moby Dick Films

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.