Wednesday, December 1, 2021

[Podcast] On reparle du film « Les Misérables », mais en anglais

Le Podcast est un format qu’on aime beaucoup ici et votre serviteur est ravi de vous en faire découvrir un nouveau

The One-Inch Barrier, qu’est-ce donc ? C’est cette barrière psychologique que l’on crée parfois dans notre esprit, quand on a peur de se frotter à une oeuvre d’apparence complexe mais qui en réalité nous parle intimement. C’est quand ça paraît insurmontable, mais qu’en fait ça ne l’est pas du tout (un « inch » mesure 2,54 centimètres). C’est aussi une métaphore pour les films sous-titrés qui peinent trop souvent à dépasser les frontières de leurs pays respectifs. Cette barrière fut explosée l’an dernier par le réalisateur sud-coréen Bong Joon-Ho et son film Parasite, et il l’évoquait dans son discours aux Golden Globes en recevant le prix du meilleur film en langue étrangère :

Un mois plus tard, Parasite recevait l’Oscar du meilleur film, rendant caduque toute notion de langue « étrangère ». Dans la foulée de ce succès historique, le blogueur Juan Carlos Ojano a voulu parler des films tout aussi excellents que l’Académie des Oscars a choisi de nommer au fil des années dans cette catégorie qui s’appelle aujourd’hui « Meilleur Film International ».

Les Misérables

Dans chaque épisode du podcast The One-Inch Barrier, Juan Carlos reçoit un invité d’un pays différent, et cette fois-ci c’est mon tour pour parler du film de Ladj Ly, Les Misérables. Très apprécié sur notre site, le film fut un succès critique et public. Il remporta un prix du Jury à Cannes, 3 César dont celui du meilleur film plus le prix des spectateurs et ça continue puisque, hasard des calendriers de sortie, il est maintenant en lice pour les BAFTA (les Oscars britanniques). C’était donc l’occasion de parler des violences policières, des inégalités sociales, de drones, de lionceau… mais avant tout et surtout de cinéma. A un moment, j’étais assez ému de constater que la situation de Montfermeil résonne même à Manille (Juan Carlos vit aux Philippines).

Pardonnez mon anglais hésitant et rejoignez-nous dans une discussion fun et bigarrée :

03:00 présentation et big up à la Team AOW !

07:00 Les enjeux dramatiques du film sont-ils exagérés ? Rappel de la puissance du film et de son rythme qui ne vous lâche pas, même pour un public non-francophone.

12:00 Comparaison avec la situation aux Philippines. Une certaine tristesse de voir le film résonner partout dans le monde, de manière intemporelle.

18:00 Juan Carlos a lu Les Misérables, moi pas. La honte.

20:00 On évoque rapidement d’autres films : Collision, Training Day,

24:30 Comparaison avec le court-métrage Les Misérables que Ladj Ly a réalisé avant.

Et voilà ! La conversation dure encore une heure : pour accéder à l’épisode en entier, il vous suffit de vous abonner pour le prix d’un café sur Patreon. Merci, keep safe et vive le cinéma !

Show More
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.