Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Musique par

IT IT ANITA / Interview

mercredi 7 avril 2021 - Commentaire : 0

Accueil » IT IT ANITA / Interview

C’est le printemps avec son vent de nouveautés ! IT IT ANITA nous gratifie d’une nouvelle pépite qui vient juste de sortir : « Sauvé ».   est à découvrir d’urgence en interview !

Le groupe, originaire de Liège, a été créé courant 2012. Depuis, un EP et deux LP (« Laurent » et « Sauvé ») sont parus pour le plus grand plaisir de nos oreilles, qui plus est si elles aiment le savoureux mélange entre Indie et Noise Rock. Dans la musique du quatuor, composé de Michaël Goffard et Damien Aresta aux guitares et chant, Elliot Stassen à la basse et Bryan Hayart à la batterie, on distingue les influences des 90’s avec ces dissonances typiques à la SONIC YOUTH ou à la PAVEMENT. Pour autant le groupe puise aussi son inspiration dans des formations plus récentes et toujours actives comme METZ, MOGWAI ou encore PART CHIMP. Mais IT IT ANITA, au-delà de ces références de qualité, c’est surtout une personnalité propre et une musique faite par des passionnés qui ne peut laisser indifférent.

it it anita

Michaël, l’un des guitaristes d’IT IT ANITA nous a fait le plus grand plaisir de répondre à quelques questions. Il partagera ses influences, la façon de composer, quelques plans sur son matériel et surtout sa passion pour la musique !

AOW : Quelle est l’histoire autour du nom de votre groupe ?

Michaël : Une histoire loufoque, une sorte d’hallucination visuelle. En 2 mots : on cherchait un nom de groupe et Damien s’est retrouvé à une performance de batteries (genre 20 batteries qui jouaient en même temps). Il a cru lire “it it anita” sur une batterie (c’était pas du tout ça mais bon), il a trouvé ce nom cool et me l’a proposé. Et on s’est tous les 2 dit : “oui cool, c’est un super nom !” … et voilà !

AOW : Je vous ai découverts avec l’excellent « Laurent », votre album paru en 2018. Vous êtes fans de SONIC YOUTH, ça s’entend, un album dans leur discographie vous-a-t-il plus marqué ?

Michaël : Oui très fan de SONIC YOUTH ! J’ai eu la chance de les voir de très nombreuses fois en live, et je n’ai jamais été déçu ! Mon album préféré est sans hésitations “Experimental Jet Set, Trash and No Star”. Pour moi c’est la perfection absolue …

AOW : Quels sont les groupes qui vous inspirent ?

Michaël : Il y en a beaucoup ! Dans le tas, je citerais : Sonic Youth, Sebadoh, Hot Snakes, Polvo, Motorpsycho, Mogway, The New Year, etc.

AOW : On distingue beaucoup de dissonances sur certains titres, jouez-vous avec des accords non conventionnels ?

Michaël : Oui. A côté de ma guitare accordée en D standard, j’utilise un accordage ouvert bizarre en G, ainsi qu’un plus classique CGD…

Extrait : “Ghost” (tiré de “Sauvé”) :

AOW : Tu es guitariste, as-tu une ou des pédales fétiches qui ne quittent jamais ton pedalboard ?

Michaël : Bien sûr ! Mon Super Hard-On de chez Zvex (qui est sur mon board depuis 2004) ainsi que mon drive principal qui est l’Over The Top de chez Mammouth Machine (un excellent fabricant de pédales, basé à Liège en Belgique).

AOW : Comment gérez-vous l’intégration des passages bruitistes dans vos compositions ?

Michaël : Assez naturellement, en laissant traîner certains passages en répétition. Tu sens assez vite quand “la mayonnaise prend” et qu’au-delà d’un simple bruit, ça se transforme en ligne mélodique qui s’intègre à ta chanson.

Extrait : “Cuccaracha” (tiré de “Sauvé”) :

AOW : Concernant « Sauvé », votre dernier album qui vient de paraître chez Vicious Circle, comment s’est passée sa conception compte-tenu du contexte sanitaire ?

Michaël : Nous sommes beaucoup vus à 2 avec Bryan (batterie) pendant le début du confinement. J’avais la grosse majorité des trames de nos morceaux sur mon disque dur. On a joué, enregistré, joué, enregistré un maximum. Ensuite on a bien entendu affiné le tout à 4 avant de faire une sélection de 10 tracks à enregistrer. Niveau agenda, la session avec Amaury avait été bookée avant cette merde de Covid. Nous n’avons donc rien postposé, si ce n’est la sortie du disque.

AOW : Quel regard portez-vous sur la scène noise actuelle ? Des groupes ou artistes à nous recommander ?

Michaël : On sent assez bien qu’il y a un bouillonnement de groupes “énervés” et notamment en France. Et la période actuelle ne va faire qu’accentuer ce phénomène, les gens ont besoin de gueuler !!!

On a eu la chance de croiser plein de super groupes lors de nos tournées en France : Lysistrata, Equipe de foot, Psychotic Monk, Noyade, Cosse, Structure etc. etc. (j’en oublie plein sorry)

AOW : Qu’écoutes-tu en ce moment ?

Michaël : Sleep, Jesu, Chad, Vangaalen, Gybe !!

AOW : Vos prestations en live valent le détour, avez-vous prévu de jouer en France en 2022 (en espérant que la situation s’améliore) ?

Michaël : Evidemment !!! En France, on a la chance d’avoir un excellent label  ainsi qu’un excellent booker (Jerkov). Donc oui, dès qu’on pourra, on reviendra sillonner la France et enfin défendre notre nouvel album sur scène, devant des vrais gens …

AOW : Avec quels groupes rêverais-tu de tourner ?

Michaël : Hot Snakes, Cloud Nothing, Mogwai

it it anita

AOW : Enfin, si tu devais nous faire écouter tes trois disques préférés, quels seraient-ils ?

C’est impossible, mes 3 disques préférés sont différents tous les mois ! Là, je pourrais te citer :

CREEDENCE CLEARWATER REVIVAL : “Cosmo’s Factory”

ROCKET FROM THE CRYPT : “Scream Dracula Scream”

SLEEP : “The Sciences”

Extrait : “53” (tiré de “Sauvé”)

Plus d’infos sur le site officiel de IT IT ANITA ici : https://ititanita.com/ et sur leur bandcamp : https://ititanita.bandcamp.com/

PLAY IT LOUD AND ENJOY!

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.