Je suis le machisme ordinaire


Je suis le machisme ordinaire est un  court qui m’a mis les larmes aux yeux

Julie est convoquée dans le bureau de la proviseure car sa fille a frappé un camarade de classe. Sauf qu’elle ne l’a pas frappé pour rien.

Je vous laisse regarder la suite. C’est parfaitement réalisé.

Ce court-métrage de Fabrice Roulliat est diffusé dans le cadre du Nikon Film Festival. J’espère qu’il va gagner

Je suis le machisme ordinaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.