La pépite du jour c’est Dry Cleaning et Don’t Press Me

Dry Cleaning revient avec Don’t Press me et c’est un pur plaisir

Dry cleaning, c’est un mélange de post punk et de poésie et c’est ce que j’aime chez eux. J’aime cette combinaison entre les guitares et le spoken word de Florence Shaw, ça a un coté envoutant même si c’est incontestablement moins pêchu (et plus court) que les autres groupes de la scène 2022. Ils ont le côté Post Punk du Velvet Underground (oui, c’est post punk, dans l’esprit) et aussi leur lyrisme. On entend des mains qui claquent et des petits sifflotements pour enrichir la mélodie et lui donner un coté pop enfantin assez frais. Le groupe détone toujours et je trouve ça chouette.

C’est donc extrait de leur prochain album ‘Stumpwork’ produit par John Parish (Eels, Tracy Chapman, Arno et Giant Sand) qui devrait sortir en Octobre prochain. Le clip est réalisé Peter Millard.

dry cleaning

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.