La pépite du jour c’est L.A. Witch et I Wanna Lose

Les sorcières de Los Angeles envoient des sorts avec les riffs sur I wanna Lose

Elles sont trois et elles chantent le droit à l’échec avec du surf rock. C’est un peu comme Charmed mais avec des guitares et sans alyssa milano. Cette affirmation devrait suffire à vous séduire. Je vais donc m’arrêter là pour la présentation de ce morceau ronflant qui coulera dans vos oreilles comme un bon whisky dans votre gorge.

En revanche, on peut parler du sujet très présent dans le rock et de plus en plus dans le rock féminin (Hinds notamment) : la nécessité de reprendre ses droits en faisant ce qu’on a envie. C’est pas une histoire de conte de fée anti bourdieusien : « il faut croire en vos rêves ». L’idée c’est d’affranchir son comportement de la norme sociale pour reprendre ou augmenter son pouvoir d’agir. Nos trois rockeuses du jour revendiquent ce droit et surtout invitent tout le monde à faire de même.

C’est donc extrait de l’album Play With fire et ça sera dispo fin août sur bandcamp et chez Suicide Squeeze Records

L.A Witch

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.