La pépite du jour c’est Say She She et Forget Me Not

La soul ne fait pas que des chansons d’amour. Elle revendique et elle proteste, sans retourner sa veste, car elle est du bon coté. La preuve en musique avec Say She She et Forget me not.

Say She She c’est un putain de bon trio féminin (avec un groupe derrière) de discou soul avec Piya Malik (que tu connais car elle est dans El Michels Affair), Nya Parker Brown (ex du groupe 79.5) et Sabrina Cunningham

Il y a un groove fou. La basse est funk, la guitare envoie des rayons sur la boule à facette et on entend même une flûte bansuri. Mais ce qui fait que ce titre est devenu une pépite, c’est les harmonies des voix. On dirait le chant des prêtresses de l’île du plaisir dans les 12 travaux d’astérix, mais en version Motown.

Sauf que le titre n’est pas la pour vous parler d’amour, je vous le rappelle. C’est un hommage aux Guerilla Girls (un groupe d’artistes féministes militantes dans les années 80) de New York et à tous les mouvements de défense des droits des femmes.

C’est donc leur tout premier single et on espère fort qu’il y aura rapidement un ep ou un album (elles ont créé un site web, donc je pense qu’on penche dans le bon sens).

say she she
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.