Quand marine le pen se fait basher par une journaliste canadienne

Voici une interview de la présidente du Front national marine le pen effectuée sur Radio-Canada.

On peut dire que la journaliste calme marine le pen sur le sujet des réfugiés. Ca fait plaisir de voir des journalistes avec du mordant. Mme Dussault est pugnace, elle attaque Mme Le pen sur les sujets qui fâchent, comme par exemple son programme économique ou sa capacité à récupérer (au nom de qui) des sujets.

J’aime quand les journalistes remuent un peu la boue pour faire réfléchir les gens.

Bravo Mme Anne-Marie Dussault

Source de la vidéo : http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1499375-video-du-soir-vous-n-etes-pas-presidente-marine-le-pen-atomisee-a-la-tele-canadienne.html

 

La vidéo entière : http://ici.radio-canada.ca/audio-video/media-7464448/entrevue-danne-marie-dussault-avec-marine-le-pen-a-2460

 

6 commentaires

  • Pascal Dici
    Pascal Dici

    Drôle d’analyse, partielle, voire partiale, parce que dans les faits, sur l’intégralité de l’entrevue, AM Dussault se prend un râteau en pleine gueule…

    C’est ça qui arrive, quand on pense pouvoir se servir d’une tribune de journaliste, pour autres fins.

    Cette entrevue est une pièce d’anthologie : la quintescence de la médiocrité journalistique.

    Répondre
    • Charles Chinasky
      Charles Chinasky

      Ce n’est pas partiel, on a mis un extrait et un lien vers la vidéo complète en dessous. Ce n’était pas une analyse, c’était un état de fait.

      Bonne journée

      Répondre
  • Pascal Dici
    Pascal Dici

    Alors je vous invite à revoir l’entrevue, parce que visiblement il y a des trucs qui vous ont échapé:
    journaliste qui
    bégaie
    n’a pas de preuves pour ce qu’elle avance
    ne connaît pas le sens des mots
    tait les graves problèmes de radicalisation que nous vivons au Québec et au Canada, documenté, dont certains devant les tribunaux
    accuse son interlocuteur d’insulter les gens mais qui ferme les yeux sur des insultes documentées par vidéo des groupes de gauche qu’elle diffuse elle-même
    confond nationalité et présence sur le territoire
    Bref, une farce, un k.o. total, et cette chère AM Dussault réalise son pire cauchemar: elle a permis à Marine Le Pen de présenter un programme cohérent, « dédiabolisé », démystifié.

    Répondre
    • Charles Chinasky
      Charles Chinasky

      Nous n’avons pas vu la même émission sans doute

      Répondre
  • Pascal Dici
    Pascal Dici

    Vous ne semblez pas comprendre la gravité d’une affirmation, par une journaliste de la chaîne d’état, de prétendre que les opinions de MLP auraient moins de valeur parce qu’elle… n’est pas présidente (!)

    C’est pire que de la bétise: c’est un scandale.

    Grave, très grave.

    Répondre
  • Pascal Dici
    Pascal Dici

    Votre « analyse » a un nom : aveuglement volontaire

    Bonsoir, cher « cousin », qui semble mieux comprendre la réception d’une entrevue au Québec, que les Québécois eux-mêmes. Continuez à vour la réalité …que vous souhaitez.

    (Car l’impression générale, chez nous, c’est que AM Dussault a franchi tous les interdits de son métier, s’est ridiculisée, et à jeté un doute très profond sur la couverture de notre chaine nationale…)

    Répondre
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.