Rien


Il parait que des moines arrivent à penser à rien.

Rien, pas un bruit, moi et la brise. Regarder les étoiles, se concentrer sur rien. Tenter de faire le vide.  Sentir les surbrillances sur la toile bleue, percevoir la voie lactée. On se sent petit. Décollage. En l’air, je ferme les yeux. Voler un peu, l’imaginer surtout.

Le silence me croque. Il me mange. Sans mâcher. Je sens le vent se glisser dans mes doigts, une caresse sur le visage et rien.

Le vent suspend sa course un instant. Je n’entend plus les oiseaux. Les feuilles ne tombent plus. Un court moment. Rien ne se produit. Pas de chut. Le temps ne s’écoule plus. Juste une pause. Stop. Un plaisir.

J’ouvre les yeux. Tous mes sens reprennent. Des milliers d’idées arrivent, la grande marée des sensations. Repartons. VITE.

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=R70HTD96bys]
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *