Friday, May 20, 2022

Non, Dix pour cent n’est pas le Entourage français

Quelqu’un m’a dit de regarder Dix Pour Cent, la nouvelle série du mercredi soir sur la 2 en m’argumentant que c’était le Entourage français. Vous y croyez vous? Ben moi non plus…

Alors arrêtez ces comparaisons foireuses. Franchement, vous avez déjà vu une série française être la version-française-de-la-super-série-US-qui-déchire-tout? Non. Et vous savez pourquoi? Parce que nous sommes aussi mauvais pour copier les séries des américains qu’ils le sont eux pour copier notre cinéma. Vous en doutez ? Vous avez vu The Birdcage? Mixed Nuts ? ou l’un des autres films de cette liste ?
Alors.

dix pour cent 4

Pour rappel, Entourage est une série en sept ou huit saisons (j’ai arrêté avant la fin, les dernières saisons ne sont pas terribles, même si ça ne cabotine pas autant que les dernières saisons de F.R.I.E.N.D.S). C’est l’histoire de quatre copains qui vivent à Hollywood. Vince est un jeune acteur qui, au début de la première saison, vient d’avoir un rôle d’envergure dans une grosse production. Johnny est le frère de Vince qui n’a brillé que dans des séries télé et rêve du rôle de sa vie. Turtle et Eric sont leurs deux amis d’enfance. Johnny, Turtle et Eric vivent un peu aux crochets de leur pote acteur en essayant de se trouver une utilité ou d’avoir un but dans la vie. A travers Entourage, c’est la société show off hollywoodienne, à base de caprices de stars, filles faciles, grosses voitures, dépenses déraisonnables, party au bord de piscines de milliardaires, alcool et vie de patachon. C’est parait-il inspiré de la jeunesse de Mark Walhberg (tout comme Californication serait inspirée de celle de Brett Easton Ellis). C’est irrévérencieux, acide, méchant, très drôle, notamment grâce à la pelleté d’acteurs qui font des caméo en jouant un rôle qui ne les met que rarement en valeur…

Mais Entourage a également révélé la puissance de Panzer de Jeremy Piven dans le rôle de l’agent de Vince, Ari Gold. Un rôle tellement énorme qu’il devient l’attraction de la série à lui seul et certainement le personnage le plus infect, le plus puant mais aussi le plus attachant de la série…on en a même fait un teaser pour le blog, tu l’as pas encore vu?

Et enfin, Entourage a eu le bon goût de coller du putain de bon son dans ses génériques. Une chanson différente à chaque épisode. Beaucoup de Hip-Hop, du Hard Rock, les Stones…Bon, donc Entourage, c’est çà. Pensez-vous qu’on soit capable de faire une série comme ça en France. Pensez-vous qu’on puisse proposer, sur une chaîne du service public, un personnage comme Ari Gold?

NON. Mais pour autant, Dix pour Cent n’est pas une mauvaise série. A condition de la juger à l’aune des productions télévisées françaises. A condition d’accepter cette tendance viscérale à la caricature grossière, comme le personnage de l’assistant gay tellement maniéré que ça en devient gênant…entre lui et le mec musclé qui jouait dans les filles d’à côté, le PAF donne de l’homosexualité une image bien pitoyable. A condition également d’accepter ce traitement un peu mièvre des enjeux dramatiques, ce happy ending systématique, ces bons sentiments qui se ramassent à la pelle. Il y a du bon dans Dix Pour Cent. Les acteurs jouent bien, l’histoire est globalement sympa, les caméo des acteurs sont rigolos (enfin, pas tous, ça cabotine quand même un peu) et si j’ai le choix entre ça et du foot, je n’hésite pas longtemps…Voila, j’achèterai pas le DVD, si je rate un épisode, je materai pas le replay, mais c’est un bon divertissement, et comme c’est sur le service public, y a pas de pub.

dix pour cent 1
Finalement, c’est un peu couler cette série que de vouloir la comparer à Entourage. C’est mettre en exergue ses défauts. Défauts auxquels elle ne peut malheureusement pas grand chose vu qu’on compare une série produite par une chaîne privée irrévérencieuse (HBO) à une produite par le service public français…comme si on comparait des choux et des carottes en quelques sortes!

Show More

1 Comment

  • Soma
    Soma

    Ton jugement à la louche manque de réflexion et de pertinence. L’acteur qui incarne le personnage d’Hervé est vraiment gay. S’ils l’ont choisi c’est qu’il dégageait naturellement une aura pour le rôle. Autant l’insulter directement ça ira plus vite et le fond de ta pensée sera clair pour tout le monde.
    C’est intéressant d’avoir un esprit critique, comme ne pas en avoir non plus. Mais se renseigner quand on choisit d’écrire un article qui est destiné à être lu, c’est quand même mieux.

    Répondre
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.