Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Cinéma / Série / Youtube / Podcast par

The Knick : La série médicale de Steven Soderberg qui avoine la pouliche

jeudi 14 janvier 2016 - Commentaire : 0

Accueil » The Knick : La série médicale de Steven Soderberg qui avoine la pouliche

The Knick est une série médicale réalisée par Steven Soderberg dont la saison 2 a été diffusée fin 2015. C’est Clive Owen qui tient le scalpel, de cette chronique de la recherche médicale au début du siècle dernier à New York et ça vole haut, haut…bien plus haut que le reste du PAF

Tu as fait une OD d’Urgences, tu vomis Greys Anatomy, quant à la Clinique de la Forêt Noire, tu ne connais personne de moins de 70 ans qui ait regardé un épisode en entier. The Knick est la série médicale qui va te réconcilier avec les séries médicales.
The Knick est une série réalisée par Steven Soderberg. Et quand le bonhomme dit qu’il réalise une série, il ne se contente pas du premier épisode, laissant ensuite le job à un obscure, Steven ne mange pas de ce pain là. Il réalise tous les épisodes de la série (il y en a 10 par saison)…et ça se voit. Ces plans tordus, ces contre-plongés, ces plans-séquence de malade mental, il y a bien longtemps qu’on n’en voyait plus dans la lucarne. Comme une bonne chose n’arrive jamais seule, c’est le magistral Clive Owen qui tient le rôle clé du chirurgien chef de l’hôpital Knickerboxer. Costard noir, chaussures blanche, improbable petite moustache et regard habité. Cet acteur trop rare démontre une fois de plus son incroyable talent dans un rôle qui lui va comme un gant de latex.

the knick

 

Le pitch

Au début du siècle dernier, la médecine et la chirurgie font des avancées prodigieuses grâce aux travaux de médecins chercheurs passionnés. John Thackery est de ceux-là. Après le suicide de son mentor, il devient chirurgien chef de l’hôpital Knickerboxer (le Knick), un établissement situé dans le lower Manhattan, quartier déserté par les grandes fortunes et peuplé principalement d’immigrants à peine descendus du bateau. John Thackery a une muse : la science et une maîtresse : la cocaïne qu’il s’injecte quotidiennement pour rester éveillé et concentré. Les opérations chirurgicales qui se déroulent souvent en public sont autant un théâtre d’expérimentation qu’un stand de démonstration d’où le patient peut espérer sortir en meilleure santé et en vie, même si ce n’est pas toujours garanti. Mais un hôpital ne repose pas sur un seul homme et outre le Dr Thackery, The Knick nous confronte avec une galerie de tronches, la sage femme / faiseuse d’anges, brancardier rustre et sensible, les mécènes (seules sources de financement à l’époque), le directeur combinard, le mafieux, le chirurgien noir génial et rejeté, l’infirmière sensible et amoureuse. Et puis, il y a la ville et ses habitants. Riches, pauvres. Noirs, blancs, jaunes. Alcooliques, corrompus, violents, sales. La société se livre dans ce qu’elle a de plus cru.

the knick

Et pourquoi c’est bien

C’est bien parce que c’est bien vu, parce que c ‘est bien fait, parce que c’est bien joué. Pour une fois, voici une série historique qui joue sur les contrastes de fonds (la pointe de l’innovation médicale confrontée à l’obscurantisme et au conservatisme de la société) et de forme (la musique d’ambiance electro-groovy, la réalisation très moderne et cinématographique). C’est bien parce que c’est noir, parce que le propos ne sombre jamais dans la cucuterie ou le mièvre. L’épisode final est un modèle de noirceur où presque tout le monde en prend pour son grade et se retrouve cassé, abîmé, meurtri, à terre, jusqu’à l’avenir de l’hôpital qui est menacé et fait douter de l’avenir.
Bref, t’en as marre du diptyque HoC / GoT, va donc prendre l’air du côté de The Knick, tu m’en diras des nouvelles!

La saison 1 est disponible en DVD : le dvd sur Amazon, la 2 vient de passer (en France sur OCS) et le distributeur originel, la chaîne télé Cinemax a confirmé qu’il y en aura 6 en tout, avec la même équipe devant et derrière la caméra….alors à vos bistouris, ça va trancher!

the knic

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.