Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Cinéma / Série / Youtube / Podcast par

Rétro Ciné : Simetierre de Mary Lambert la vrai peur au cinéma comme on n’en fait plus…

lundi 18 juillet 2016 - Commentaire : 0

Accueil » Rétro Ciné : Simetierre de Mary Lambert la vrai peur au cinéma comme on n’en fait plus…

simetierre_affiche

Je parlais récemment sur mon sujet sur the Conjuring 2 de grands bons films d’horreur qui font vraiment peur et avec une classe indéniable. Et pour illustrer mon propos je tenais a remettre en lumières un formidable film d’horreur datant de 1990, Simetierre (avec un S) de Mary Lambert.  Une des rares grandes et vraiment bonnes adaptations de King avec plus récemment The Myst. L’unique réussite filmique de sa réalisatrice d’ailleurs. Un film d’une noirceur et d’une maestria comme il m’a pas souvent été donné de voir.

18967340.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

L’histoire : Louis Creed (Dale Midkiff), jeune docteur scolaire, quitte Chicago avec sa famille pour s’installer dans une petite bourgade tranquille de la Nouvelle-Angleterre. Juxtaposant leur maison, le cimetière des animaux n’est rien d’autre, pour eux, qu’un lieu de repos, un endroit paisible dédié aux compagnons familiers. Un petit drame anecdotique viendra bouleverser cette quiétude : la mort du chat de la fillette de Creed, fauché par un camion sur une route de campagne. Cette mort prématurée va permettre à Louis de découvrir un deuxième cimetière, un cimetière indien ayant le pouvoir de résurrection des morts qui, une fois de retour, sont en proie à des forces maléfiques d’une incroyable violence.

Pet-Sematary-1989D

Simetière est l’un de mes films culte et surtout sur l’un des rares films a m’avoir terrorisé.  La réalisatrice Mary Lambert est le second choix de la Paramount le premier ayant été Georges Romero. Mais on n’y perd pas au change car Lambert a su garder toute l’abominable torpeur et l’ambiance dramaticomorbide du roman de Stephen King. Simetière est donc rapidement devenu un monument de l’angoisse, au même titre que Shining, l’Exorciste ou encore le Locataire. Lambert dépeint la peur de la mort et la mort elle même dans toute son abominable splendeur et plonge le spectateur dans des abimes de noirceur. Elle n’a pas son pareil pour terrifier l’enfant que j’étais et que je suis encore un peu lors de scènes de flashback, elle montre la sœur de l’héroïne atteinte d’une maladie à son stade terminale en train d’agoniser en appelant sa petite sœur d’une voix criarde et démoniaque ou aussi lors des apparitions du fantôme de Victor Pascow.

Simetierre Zelda

La mort et surtout le deuil y sont traités de très fine façon et surtout avec une efficacité remarquable. Les acteurs sont tous excellents et confèrent à ce film une crédibilité rare. Simetierre est un authentique drame familial horrifique orchestré avec maestria par la musique lancinante de Elliot Goldenthal. Un film a voir de toute urgence qui donna suite à une séquelle très sympathique mais par contre beaucoup plus fun que celle ci. Et risque malheureusement de se retrouver remaké d’ici peu de temps.

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.