Wednesday, January 26, 2022

Albane Linÿer :  » J’ai des idées pour détruire ton ego. « 

Albane Linÿer est une écrivaine et scénariste de 27 ans. Engagée dans le mouvement LGBTQ+, elle est à l’initiative de la Bibliotèqueer, bibliothèque itinérante militante. Son premier roman « J’ai des idées pour détruire ton ego », est sorti en format poche chez Folio le 6 janvier 2022. C’est un texte fort, brut et violent qui nous entraine du nord au sud de la France, dans les tribulations d’une jeune femme un peu perdue, mais assoiffée de liberté.

Albane Linÿer : « J’ai des idées pour détruire ton ego »

Léonie approche de la trentaine mais a du mal à sortir de l’adolescence. Elle travaille chez McDo et fait un peu de baby-sitting pour parvenir à manger, boire et fumer. Elle traine de bar en bar et de lit en lit, sans parvenir à oublier son amour de jeunesse, Angela. Les deux jeunes filles qu’elles étaient ont promis de se retrouver 10 ans plus tard, façon Bruel, et la date se rapproche. Léonie n’a rien oublié et est persuadée qu’il en va de même pour son ancienne maitresse. Mais le jour où elle découvre la mère de la petite fille qu’elle garde morte et baignant dans son sang, sa vie bascule.

L’enfant s’appelle Eulalie et va ainsi devenir la compagne de fuite de Léonie. Celle-ci, en faisant la macabre découverte, décide d’exfiltrer la fillette de l’enfer qui l’attend, sans réfléchir aux conséquences. Léonie est irraisonnée et instinctive, égocentrée et jouisseuse. Commence alors un road-trip à travers la France, à la fois pour fuir la police qui la recherche et retrouver Angela, avec pour seul bagage une orpheline. Bien aidée par son attractivité et un bon nombre d’amantes, elle n’a qu’un seul objectif : être à l’heure pour les retrouvailles de l’amour perdu.

« Le danger lui était plus doux que le confort, la mollesse la gavait jusqu’à la nausée ; tout était meilleur à prendre que ce qu’elle possédait. »

Avec style concis, cash et cru, Albane Linÿer nous offre un roman dans l’air du temps. Son ouvrage est à la fois féministe et subversif. Léonie échappe à la norme dictée par la société contemporaine, et ce à bien des titres. Elle veut parvenir à ses fins sans ressentir la moindre culpabilité. Difficile de ne pas voir en Albane Linÿer une héritière de Virginie Despentes. Sa liberté de ton, son appétence pour le plaisir au dépend de la morale, son côté borderline, tout y est. Si l’on devait définir ce livre en un seul mot, ce serait « émancipation ».

C’est ainsi un premier roman prenant et surprenant que je vous propose de lire en ce début d’année. Albane Linÿer casse les codes et insuffle un vent de fraîcheur sur la littérature française. Et si je vous en parle aujourd’hui, c’est pour deux raisons. Non seulement « J’ai des idées pour détruire ton ego » sort en format de poche, mais sa suite intitulée « Et après les gens meurent » parait le même jour, le 6 janvier, aux éditions NiL. Une belle occasion d’oublier l’année morose passée et de partir du bon pied sur 2022, que l’on espère rapidement débarrassée des restrictions, des codes imposés et des barrières.

Albane Linÿer

« J’ai des idées pour détruire ton ego » est disponible aux éditions Folio »

Show More
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.