Wednesday, May 25, 2022

La pépite du jour c’est Crack cloud et please yourself

Crack cloud fait dans l’arcade fire post punk avec please yourself

Crack Cloud nous envoie un single toujours aussi fou, toujours aussi post punk, un peu plus calme mais toujours aussi bon. Le groupe canadien te met tout de suite dans le bain avec quelques notes de saxo. Puis, nos oreilles sont emmenées partout : clavier, chœur, guitare pop et musique de série. Le titre est un hommage à la pop culture, celle qui accompagne notre construction et nos apprentissages. Zach Choy, chanteur du groupe explique ainsi : « Enfant, ma chambre était un autel. Les images sur le mur représentaient une grande partie de ce que j’idolâtrais et aspirais à être. Ce genre de déification de la culture pop a contribué à renforcer mon sens de l’autorécit, aussi fabriqué soit-il. Mais cela a également fourni un sentiment de solidarité… avec une sous-culture qui a validé les insécurités d’une manière personnelle. »

J’aime quand un titre innove, j’aime ce tableau d’idées dans un même morceau. Le collectif n’hésite pas à aller ou les porte leur créativité et je trouve ça génial.

C’est donc extrait de Tough Baby, qui sortira le 16 septembre chez Meat Machine. Le groupe sera à l’Aéronef à Lille le 1er juin et au Levitation festival à Angers le 5 juin prochain.

crack cloud
Show More
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.