Avee Mana, les marseillais jouent les funambules musicaux

Avec un essai de plutôt bonne qualité en 2019 “Who the F…is Francky Jones?” aux accents psyché rock / psyché pop, les marseillais d’Avee Mana apporte une touche rock trop peu médiatisé dans une ville où le rap a toute son importance.

Avee Mana viennent tout juste de sortir leur nouvel EP 6 titres “Inner Life“.

À la première écoute, on se dit tout de suite que le spectre musical s’est élargi (pour notre plus grand bonheur). On a gagné en profondeur et en lumière dans le son.
Le contraste, c’est surement le mot qui caractérise le plus le disque. Si on prend le morceau d’ouverture éponyme, on entend assurément cette ambiance psyché rock chère aux comparses toulousains de Slift.

Sur “Witchcraft” on lorgne vers Wand pour ce mix entre rugosités et sonorités plus introspectives marquées par l’apport de guitares acoustiques.
Plus pop encore avec “If you want me” qui n’a rien à envier aux australiens de Tame Impala.

L’Ep termine en apogée sur des notes à la Floyd ou encore Black Angels.
Alors vous allez surement me taxer de vouloir leur trouver des ascendances à tels ou tels groupes et vous auriez raison sauf que chez Avee Mana les comparaisons volent en éclat. En l’espace de 6 titres ils ont su manier les différents codes esthétiques du rock psyché, de la pop, du stoner… Bref c’est un groupe à suivre plus que de raison.

Et à en juger par la pochette, on comprend plus facilement ce funambule qui s’amuse du vide et qui, malgré la peur de la chute, trace son sillon sur la ligne droite de ses envies.

Une véritable bouffée d’oxygène pour un disque abouti. Seul regret, c’est un Ep, alors on attend la suite “Avee” impatience.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *