De l’Eddy Woogy dans les esgourdes en ce début de semaine

Quand on s’intéresse au gone en question on tombe sur 3 EP, quelques singles et diverses collab et feat.

Ce qui en ressort ? Le lascar est protéiforme : capable de poser du rap très sérieux et technique comme chantonner un couplet nonchalamment comme moi sous ma douche.

Son univers dépeint dans ses clips est tout aussi foutraque : génial par moment comme amateur et dépassé d’autres fois. Le garçon se fout de tout, toujours à la marge, en décalage pour le meilleur et pour le pire.

La semaine dernière, il sortait un nouveau single ‘’écoutons François’’. Eddy alterne des phases rappé avec d’autre chanté comme il sait le faire. Derrière il nous sert une électro faite de nappes de synthé et même de la guitare qui se marie très bien avec sa voix. On y retrouve sa patte, son ton toujours acerbe et sa nonchalance.

Clairement tout le monde n’appréciera pas son parti pris, mais c’est ce que j’aime chez lui, ce non-conformisme, cette capacité au contre pied entre son projet solo bien barré et ses collaborations où il paraît plus sérieux.

Je vous invite à aller regarder ses autres clips qui valent le détour rien que pour voir les bonnes idées et l’esprit fauché qui en ressort.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.