Fermons la télé, ouvrons les yeux

Il est de bon ton de détester la télévision et plus généralement les écrans, d’en faire des ennemis de l’ouverture d’esprit. Pour ma part, je pense l’inverse. C’est le début de l’intervention de Sonia Devillers sur la télé.

Sonia Devillers est journaliste spécialiste de la culture et des médias. Elle présente « L’Instant M » sur France Inter. Elle nous propose dans ce podcast une analyse très fine de la télévision d’aujourd’hui. Pourquoi je vous en parle aujourd’hui ? Et bien parce que la ministre a annoncé une réforme de l’audiovisuel public. Dans les faits, elle n’arrivera qu’en 2019 mais il y a des éléments intéressants : France 4 c’est fini, plus de temps de décrochage en région pour France 3 et un investissement fort dans le numérique.

Cela fait écho à l’analyse de la journaliste de l’Instant M qui constate un désamour des jeunes pour la télévision. Ceux-ci vont vers youtube, snapchat et ailleurs. En cause ? La télé ne se renouvelle pas ou plus avec des gens qui y sont présent depuis ma naissance malgré la faible qualité de leur plus value et de leur remise en question (hein Patrick Montel). Pourtant elle finance des documentaites, la culture. Elle est un levier de développement pour le cinéma et les différents formats de fiction.

Je vous laisse écouter. C’est pas long, mais c’est drôlement pertinent.

télé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.